Aller au contenu principal

Lycées et entrepreneurs se rencontrent sur le terrain

Les élèves du lycée de Marmilhat ont rencontré les Entrepreneurs Des Territoires décidés à faire connaître leur métier à cette nouvelle génération en devenir.

Les EDT s’étaient promis de réinvestir les établissements scolaires, bien décidés à promouvoir leur métier auprès de la nouvelle génération. Le 20 mai dernier, se sont les élèves du lycée de Marmilhat qui sont allés à leur rencontre. À Clerlande dans les locaux d’Éric Alexandre, président des EDT du Puy-de-Dôme, ils ont pu échanger avec l’entrepreneur sur l’attractivité du métier. « Innovant, changeant, performant, nous sommes souvent précurseurs en termes de modernisme des machines. Nous ne faisons jamais la même chose, c’est un métier très enrichissant. » Un échange entre les élèves et le professionnel rendu possible par l’intervention de trois jeunes étudiants en BTS ACSE première année. Thomas Alexandre, Yoan Martinais et Arthur Ozwald ont organisé cette rencontre dans le cadre d’un projet d’initiative communicante. « Nous avons choisi de présenter les entreprises de travaux agricoles parce qu’elles sont méconnues » précise Thomas. Pour Yoan, c’était également l’occasion de rappeler « aux futurs installés quels sont les services qui peuvent être apportés sur leurs exploitations ». Enfin Arthur rajoute qu’ils ont tenu « à favoriser l’échange et la rencontre entre les jeunes et les EDT qui n’ont pas souvent l’occasion de se retrouver ».

Entrepreneur, un métier multi-facette

Une initiative porteuse puisqu’une trentaine d’élèves de BAC pro production végétale et BTS ACSE deuxième année ont fait le déplacement. Durant une matinée, ils ont pu découvrir l’univers de l’entreprise agricole et « voir un peu de ferraille ». « Nous travaillons au rythme des saisons et nos méthodes évoluent continuellement » raconte Patrice Grand, co-président de l’Union Régionale des EDT d’Auvergne-Rhône-Alpes. Entre nouvelles technologies, outils novateurs et méthodes alternatives (agriculture bio…), les entrepreneurs n’ont effectivement pas le temps de s’ennuyer. « Dans le système éducatif, nos métiers sont souvent boudés parce qu’on les croit peu porteurs. Nous sommes pourtant des créateurs d’emplois sans parler des entreprises à reprendre d’ici quelques années. »

Les EDT aussi à Arlanc

Patrice Grand, co-président d’EDT AuRA et Éric Alexandre, président des EDT du Puy-de-Dôme sont intervenus le 3 mai dernier, devant une trentaine d’élèves de 5ème et 4ème du collège Jean-Auguste Senèze à Arlanc, pour présenter les entrepreneurs de travaux agricoles et forestiers, leurs métiers et leurs prestations.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole