Aller au contenu principal

Volaille
L’union pour le développement du foie gras Périgord

Sarlat Périgord foie gras, Sanders Périgord et la maison Valette s’unissent pour créer un pôle de production et de commercialisation de canards gras.

En France, la production, ainsi que la consommation de foie gras de canards, ne cessent d’augmenter. La filière de palmipèdes gras en Périgord jouit d’une situation économique plus que favorable. L’obtention de plusieurs signes de reconnaissance tels que l’Indication Géographique Protégée (IGP) ont permis aux producteurs de bénéficier d’une forte notoriété. Dans la volonté d’aller encore plus loin dans la production de qualité, trois acteurs économiques de la filière ont décidé de travailler ensemble. Sanders Périgord, la SAS Sarlat Périgord foie gras et Valette foie gras s’unissent pour créer une filière 100% locale.

Nouvelle société

La rencontre de ces trois sociétés a donné naissance à la SAS Sarlat Foie Gras Abattage. A l’horizon 2015, la société construira un centre d’abattage et de découpe à Sarlat. Pour mener à bien ce projet, Sanders Périgord recrute 30 producteurs de canards et 30 gaveurs. Le développement de la production d’oies sera mené par la Coopérative Sarlat Périgord Foie Gras. Quant à la transformation et à la commercialisation, elles seront assurées par les sociétés Sarlat Périgord Foie Gras et Valette Foie Gras. « Au total, ce sont plus de 40 installations agricoles et une vingtaine d’emplois qui vont déboucher de cette union. Ce projet garantira la mise sur le marché de canards et d’oies bénéficiant de l’IGP et permettra aux éleveurs de pérenniser leur travail» explique un communiqué conjoint aux trois partenaires. Un fonds d’investissement est également créé pour faciliter l’accès à l’installation des jeunes agriculteurs et aider à la mise en place de la norme bien-être. Cette dernière prévoit un passage obligatoire en cages collectives au 1er janvier 2016.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Le Covid aura finalement eu raison du plus grand rassemblement du monde de l'élevage.
Le Sommet de l'élevage reporté en 2021
Le rendez-vous européen des professionnels de l'élevage prévu début octobre à Clermont-Ferrand ne se tiendra pas cette année.
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole