Aller au contenu principal

Crise de l’élevage
L’UDSEA interpelle Xavier Bertrand sur la situation des éleveurs

Malgré les annonces rassurantes du ministre de l’agriculture au Sommet, aucune mesure de soutien aux éleveurs n’est encore effective ! C’est pourquoi l’UDSEA interpelle les membres du gouvernement en déplacement.

Les deux ministres, Xavier Bertrand et Brice Hortefeux interpellés par les représentants de l’UDSEA.

 

«Le compte à rebours de la disparition a commencé pour tout un pan de l'économie agricole de notre département. Il faut prendre la mesure de la situation » expliquait  Patrick Trillon, au Ministre du travail Xavier Bertrand. En effet, avec l'explosion des charges et avec des prix de vente qui ne suivent pas, le revenu des éleveurs auvergnats poursuivra en 2008 la chute commencée en 2007. Avec les niveaux de revenu attendus pour 2008 en élevage bovin et des exploitations ovines au bout du rouleau, la survie d'un grand nombre d'exploitations  est en jeu. « Poser des sparadraps, c'est terminé !» déclarait Annick Geneix au conseiller du ministre. « On ne pourra pas attendre les effets du bilan de santé de la PAC en 2010. Les exploitations ne tiendront pas l'année 2009 dans les conditions actuelles. C'est grave car la dynamique de production est cassée et les effectifs du cheptel reproducteur sont en baisse. Les éleveurs n'y croient plus».

 De la dignité à la colère !

20 000 éleveurs du Massif central manifestaient le 16 septembre dernier, dans la dignité et avec détermination. Ils revendiquaient des mesures d'urgence de soutien à l'élevage mais aussi une révision de la réforme de la PAC, dès 2008, en faveur de l'élevage herbager. A plus long terme, ils demandaient une refondation de la PAC en 2013 pour que tous les agriculteurs, dans toutes les productions, aient les moyens de répondre aux défis de l'alimentation, de l'environnement, de l'énergie et des territoires.

 Des mesures d'urgence s'imposent

Où est la volonté politique ? C'est la question posée par les responsables professionnels au vu du peu de résultats concrets obtenus jusqu'à présent. Et pourtant les mesures d'urgence qui permettraient à l'élevage de passer le cap difficile sont connues. Les moutonniers ont besoin d'une revalorisation immédiate des aides à la production ovine. Et pour tous, des mesures de soutien de trésorerie doivent se mettre en place rapidement : report des annuités de remboursement de prêts, reports et dégrèvements de charges sociales et fiscales ...

Les responsables professionnels ont rappelé au Ministre Xavier Bertrand que la situation nécessitait la plus grande détermination du premier ministre François Fillon et de l'ensemble du gouvernement. Le Ministre, déjà interpellé dans les départements de la Saône et Loire et en Haute-Vienne rappelait que le gouvernement était parfaitement conscient de l'importance stratégique du secteur agricole. Il réaffirmait la volonté politique de réformer la PAC et de trouver des solutions de court terme. «Les agriculteurs attendent des annonces fortes le 12 novembre prochain, à l'occasion de la conférence sur le revenu organisée par le ministère de l'agriculture » concluait Bruno Chaput, secrétaire général de l'UDSEA.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Le Covid aura finalement eu raison du plus grand rassemblement du monde de l'élevage.
Le Sommet de l'élevage reporté en 2021
Le rendez-vous européen des professionnels de l'élevage prévu début octobre à Clermont-Ferrand ne se tiendra pas cette année.
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole