Aller au contenu principal

Cuma
L’optimisation des coûts plus que jamais d’actualité

La fédération régionale des CUMA d’Auvergne a réaffirmé le besoin de travail en groupe des agriculteurs, lors de son assemblée générale.

La fédération régionale des Cuma réaffirme le besoin de travail en groupe des agriculteurs, une condition importante dans la dynamique de territoire.

L'Auvergne compte 960 CUMA et 12.000 adhérents pour près de 10 millions d'euros d'investissement. Pour la fédération régionale, qui regroupe les quatre fédérations départementales, 2008 a été une année de transition. Une nouvelle organisation a en effet été mise en place, puisque la FRCUMA Auvergne a décidé de confier l'animation générale de sa structure à Coop de France Rhône-Alpes Auvergne. Dans le même temps, ces départements ont continué à jouer un rôle important dans l'animation des territoires et le bon fonctionnement de l'organisation régionale.

 

Aides régionales

Avec la perspective de réaménagement du dispositif CUMA du Conseil régional, le printemps 2008 a été tendu pour la FRCuma. Le président, Georges Valleix et les membres du bureau, ont rencontré à plusieurs reprises la vice-présidente, chargée de l'agriculture, Elisabeth Thévenon-Durantin. Au final, les crédits de la région en faveur des CUMA pour l'année 2009 sont de 450.000€. La fédération régionale et les fédérations départementales ont échangé pour établir une liste de matériels incontournables, mais aussi pour construire un argumentaire pour chaque matériel, répondant aux exigences de développement durable et d'agenda 21 de la région.

 

Mécafourrages

De nombreuses actions techniques ont été organisées, en 2008, par les FDCUMA, parmi lesquelles, des bancs d'essai tracteur, diagnostic pulvérisateur, journée de l'herbe, démonstration de broyage du bois...

Parmi les rendez-vous incontournables des CUMA, en 2009, à noter l'organisation de Mécafourrages, salon interrégional de récolte de l'herbe, le 18 juin, au Mazet-Saint-Voy en Haute-Loire. Au programme notamment : des ateliers techniques et des démonstrations de matériels.

 

Les Cuma demandent des prêts bonifiés pour investir

La Fédération nationale des Cuma (coopératives d'utilisation de matériels agricole) demande au gouvernement de publier au plus vite le nouvel arrêté précisant les modalités de financement des prêts bonifiés Cuma pour 2009. « En absence de cet arrêté, les taux qui s'appliquent sont non incitatifs », estime la Fédération dans un communiqué du 9 avril. « Cette situation pénalise gravement le développement des investissements collectifs dont l'efficacité a pourtant été démontrée et qui sont plus que jamais nécessaires, voire prioritaires au vu des arbitrages récents faits sur la réforme de la PAC ». D'après les Cuma, « cette année, le contexte semblait plus favorable. Le plan de relance de l'économie donne clairement la priorité aux investissements et plusieurs amendements votés au cours des débats à l'Assemblée nationale et au Sénat, dans le cadre du projet de Loi de finances 2009, ont permis un abondement complémentaire de l'enveloppe MTSCuma (prêts à moyen terme spéciaux) de 1 million d'euros ». La FNCuma compte donc « vivement sur l'intervention rapide du gouvernement pour lever les blocages et permettre au plus vite la parution d'un arrêté avec des mesures réellement incitatives ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole