Aller au contenu principal

Dossier irrigation
L’irrigation, une nécessité économique pour les exploitations et leurs filières

L’irrigation dans le Puy-de-Dôme est un facteur essentiel de production. Qu’elle soit collective ou individuelle, elle garantit la qualité, la quantité et la régularité des productions végétales.

L’irrigation dans le Puy-de-Dôme conditionne l’équilibre voire le maintien de bon nombre d’exploitations agricoles.

L’accès à l’eau et à l’irrigation est un sujet sensible qui suscite des controverses de part et d’autres des parties qui défendent ou pourfendent l’irrigation an agriculture. La Commission européenne s’est d’ailleurs saisie de la question il y a quelques années déjà à travers, notamment, un rapport sur la lutte contre la raréfaction de l’eau et la sécheresse. Ce rapport fait état de la situation hydrologique entre mai 2009 et mai 2010 en Europe, et des mesures prises par les Etats pour lutter contre les pénuries d’eau et les effets du changement climatique. Elle va ainsi proposer pour 2012 un plan de sauvegarde des eaux européennes. Il y sera question de l’utilisation rationnelle de l’eau dans l’agriculture et l’environnement urbain, d’une meilleure planification de son utilisation et d’outils comme la tarification pour préserver l’or bleu.

Dans le Puy de Dôme, l’irrigation est un facteur indispensable à l’économie agricole. Un facteur développé par la profession, de manière structurée et rationnelle, en lien avec la Somival, fédéré par l’Adira et géré par le service agronomie de la Chambre d’agriculture. Qu’elle soit collective ou individuelle, l’irrigation est bien souvent au centre des exploitations des Limagnes. Elle est garante de la qualité et de la régularité des productions végétales recherchées par les industries et coopératives agro-alimentaires. Elle garantit aussi l’équilibre, voire le maintien, des exploitations agricoles sur les terres des Limagnes. « Sans irrigation, nous ne pourrions pas faire de maïs semences et approvisionner correctement la coopérative Limagrain » explique Jacques Delsuc.

De l’irrigation collective à l’irrigation individuelle, des outils d’aide à la décision et au pilotage de l’irrigation sont proposés aux exploitants. Le bulletin Irri-Conseil développé régulièrement par la Chambre d’agriculture et ses partenaires en période haute d’irrigation, est un de ces outils incontournables. Accessible à tous, il permet à l’agriculteur de prendre la décision au bon moment et lui assure ainsi une irrigation plus économe et plus opportune par rapport à la production.


Retrouvez un dossier complet de 4 pages dans l'Auvergne Agricole du 14 avril 2011.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le jeu "La Grange" est une représentation simplifiée d'un territoire d'élevage. Son objectif est la co-construction par les joueurs d'une grange qu'ils devront faire évoluer au fil du temps, des contraintes et des souhaits partagés.
GAMAE : des jeux sérieux pour répondre à de sérieux enjeux
L’INRAE présente GAMAE, la première plateforme française de ressources scientifiques et techniques dédiée aux « jeux sérieux »…
Co-président du concours, Jean-Claude Faure est éleveur de charolaises au sein du GAEC des Deux villages et conseiller municipal de la commune.
Ce week-end a lieu le 35ème concours charolais de St-Gervais
La 35ème édition du concours interdépartemental charolais de Saint-Gervais d’Auvergne aura lieu les 5 et 6 novembre…
Sécheresse plans de maïs
Le département du Puy-de-Dôme reconnu pour les calamités agricoles
Une partie du Puy-de-Dôme reconnue au titre des calamités agricoles avec 158 communes concernées. Les demandes d'indemnisation…
Bâtiment d'élevage
Visites de bâtiments : une étape cruciale
Les portes ouvertes bâtiments, organisées par l’EDE et la Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme, auront lieu les 8, 9 et 18…
Durant la période qui précède la reprise de l’exploitation, Sylvain investit l’argent qu’il gagne dans son futur cheptel de vaches Aubrac.
Une transmission hors-cadre familial réussie !
Jean-Louis Lescure, exploitant retraité depuis octobre 2021, a eu la chance de trouver un jeune repreneur pour son exploitation.…
Méthaniseur
Méthanisation : solution d’avenir en milieu agricole
Bertrand Duprat, agriculteur méthaniseur et vice-président de l’association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF),…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole