Aller au contenu principal

L’indemnité journalière Amexa : un nouveau droit pour les agriculteurs

L’indemnité journalière Amexa : un nouveau droit pour les agriculteurs

 

Exploitants, ne choisissez plus entre votre travail et votre santé. Au 1er janvier 2014, vous, ainsi que votre collaborateur et vos aides familiaux, bénéficiez de l’indemnité journalière Amexa. Cette nouvelle prestation vous garantit un revenu de base pour tout arrêt de travail prescrit en cas de maladie ou d’accident de la vie privée.

 

Les conditions pour bénéficier de l’indemnité journalière Amexa

Le dispositif est valable si vous présentez un arrêt de travail à temps complet.

Vous devez être affilié à l’Amexa depuis au moins un an.

Il faut être à jour de la cotisation «indemnité journalière Amexa» au 1er janvier de l’année au cours de laquelle le médecin a constaté l’incapacité de travail.

Cette cotisation spécifique est obligatoire et forfaitaire. Elle est à la charge de l’exploitant ou du chef d’entreprise agricole et couvre aussi les autres membres de la famille travaillant sur l’exploitation.

 

Le versement de l’indemnité

L’indemnité journalière Amexa est soumise à un délai de carence de 7 jours, elle est donc versée à partir du 8e jour d’arrêt de travail. Ce délai est réduit à 3 jours en cas d’hospitalisation pour un versement à partir du 4e jour d’arrêt.

Le montant de l’indemnité est de 20,91 euros* pour les 28 premiers jours indemnisés, puis de 27,88 euros* à partir du 29e jour indemnisé. Le paiement s’effectue par quinzaine.

 

Attention, l’indemnité journalière Amexa n’est pas cumulable avec celle de l’Atexa ou avec les allocations de remplacement maternité ou paternité.

 

Les règles à respecter

Un arrêt de travail indemnisé implique de respecter quelques règles.

Vous devez envoyer l’arrêt de travail remis par le médecin traitant à votre MSA sous 48h. En cas d’hospitalisation, c’est un bulletin de situation qu’il faut transmettre.

Ensuite pendant toute la durée de l’arrêt de travail, il faut respecter le repos prescrit par le médecin et les heures de présence à domicile fixées. Vous ne devez en aucun cas exercer une activité professionnelle ou toutes autres activités non autorisées.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Internet de votre MSA ou sur msa-auvergne.fr/sante/ij-amexa.

 

Ce nouveau dispositif répond à une attente forte de la MSA et de la profession et constitue une avancée sociale importante pour les agriculteurs. Depuis longtemps, la MSA défend les intérêts des exploitants agricoles pour que ces derniers aient les mêmes droits que ceux des salariés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole