Aller au contenu principal
Font Size

Viticulture
Les vins de Pays ont un nouvel office

Le syndicat de défense des Vins de Pays du Puy-de-Dôme a profité de son assemblée générale pour faire le point sur les missions du nouvel office des vins.


Désormais, on ne parle plus d’Onivins(1) et d’Oniflhor(2) mais de Viniflhor(3). Telle est la nouvelle structure interprofessionnelle regroupant les deux offices depuis le 1er janvier 2007, et présentée la semaine dernière devant les producteurs du syndicat de défense des Vins de Pays du Puy-de-Dôme.
Yves Plasse, président, a en effet profité de la tenue de son assemblée générale pour accueillir Sylvain Bernard (photo ci-dessous), le nouveau délégué régional Sud-Est de Viniflhor. Ce dernier est l’interlocuteur des producteurs sur les questions touchant à la production viticole. La mission de Viniflhor regroupe les missions des deux offices précédents. Pour le vin, il s’agit notamment d’agir sur l’amélioration des suivis des marchés, aider les investissements en matière de promotion des produits, mettre en place des actions techniques (agréments de pays, contrôles de plans de vignes…), aider et orienter la recherche, mais aussi gérer le potentiel viticole, les droits nationaux et des aides de marchés… Cette nouvelle structure professionnelle est composée d’un conseil de direction plénier et de trois conseils spécialisés dont un pour la viticulture. Mais l’innovation la plus marquante est sans doute la création de 10 comités de bassin viticoles, le Puy-de-Dôme étant intégré dans le bassin Val de Loire/ Centre. «Chacun est organisé autour du préfet coordinateur ; on y retrouve le DDAF, le délégué Viniflhor, un représentant de l’INAO, de l’interprofession, des collectivités territoriales, des chambres d’agriculture et des personnalités à titre d’experts» explique Sylvain Bernard.

 

Le bassin intervient dans différents domaines (accès au marché, avis sur les pratiques culturales et oenologiques,…) ; il est supervisé par le conseil national de l’agriculture. Une classification des signes officiels de qualité est sur le point d’être validée par la nouvelle structure. Elle devrait se hiérarchiser de la manière suivante : AOC - Vins de Pays et IOC (Indication d’origine contrôlée) - Vins de Table - et une proposition de création d’un Vin de France générique basé sur les cépages et destiné à l’exportation, « l’objectif étant de clarifier l’offre aux consommateurs» précise Sylvain Bernard.
Le délégué régional a ensuite présenté la procédure de classement d’un nouveau cépage au niveau départemental. Une information qui intéresse plus particulièrement les viticulteurs du Puy -de-Dôme attachés à l’implantation du cépage la Syrah sur le département et qui réfléchissent au développement du Vionnier.

(1) Office national interprofessionnel des vins.
(2) Office national interprofessionnel des fruits, des légumes et de l’horticulture
(3) Office national interprofessionnel des fruits, des légumes, des vins et de l’horticulture.

 

En chiffres...

Le syndicat de défense des Vins de Pays du Puy-de Dôme compte près de 50 producteurs dont 11 indépendants (14 en 2006). Les autres sont regroupés au sein de la coopérative Cave St Verny.
Le syndicat représente 54 ha
Le volume total de récolte est de 1788 hl en 2005 (contre 2306 en 2004). Soit 1144 hl en Rouge, 328 hl en Rosé et 316 hl en Blanc.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Apprentissage, alternance, aide à l’embauche : le gouvernement incite les entreprises à employer des jeunes.
Apprentissage et emploi : des aides à l’embauche
Présenté en juin par le gouvernement, le plan « 1 jeune 1 solution » entend favoriser l’emploi des jeunes par l’intermédiaire de…
De gauche à droite : Bertrand Bissuel, directeur du lycée, Alain Mercier, président de la Communauté de communes Dômes Sancy Artense , Brice Hortefeux et le sénateur Jean-Marc Boyer.
Des travaux au lycée de Rochefort-Montagne
Le lycée agricole de Rochefort-Montagne est engagé dans un plan de rénovation de ses bâtiments pour lequel la Région contribue à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole