Aller au contenu principal

Les structures cantonales JA réunies

Les réunions cantonales des JA 63 se terminent et laissent place à la préparation de l’assemblée générale départementale.

Comme toutes les années, les Jeunes agriculteurs du Puy-de-Dôme ont organisé, pendant la période hivernale, les assemblées générales cantonales. Pendant près de deux mois elles se sont succédées. La dernière doit avoir lieu ven-dredi matin à St Gervais. L’heure est donc désormais à la préparation de l’assemblée générale départementale, le 10 mars.

 

Retour sur 2016

C’est l’intercanton de Thiers qui était le premier à se réunir et ce sera donc le canton de St Gervais qui fermera la période. L’occasion est donnée aux structures cantonales de se retrouver entre adhérents mais aussi d’ouvrir la porte à de nouvelles têtes, désireuses de connaitre le syndicat, son rôle et ses actions et de partager des expériences. À chaque fois, un membre du conseil d’administration est présent. Ces réunions sont le moment de dresser le bilan de l’année écoulée et d’aborder les projets pour l’année qui arrive.

2016 aura une nouvelle fois était une année particulière et compliquée pour tous les agriculteurs. Les récoltes ont été rendues difficiles par les conditions climatiques : sècheresse en été, excès d’eau au printemps, épisodes de grêle dans certains secteurs. Les prix ne sont toujours pas au rendez-vous : le prix du lait a été très bas en 2016, comme les tarifs de la viande. Les agriculteurs ont eu extrêmement de mal à couvrir leurs charges. Les attaques liées à la protection de l’environnement ont aussi émaillé 2016. Face à tout cela, le syndicat n’est pas resté sans rien faire. La mobilisation du réseau a permis un certain nombre d’avancées et de victoires : le dégrèvement exceptionnel de la TFNB a été obtenu grâce au travail des syndicats (JA et FNSEA), comme la reconnaissance au titre des calamités agricoles de certaines communes touchées pas des aléas climatiques. Le prix du lait a été légèrement augmenté en fin d’année. Le syndicat reste vigilant sur ce qui va se passer en 2017. Le réseau s’est également mobilisé quant au projet de modification de l’arrêté sur l’utilisation des produits phytosanitaires. Il n’a finalement pas été changé. En ce qui concerne les zones vulnérables, il faudra faire attention pour les nouvelles communes classées en 2015. La profession demande les mêmes règles dérogatoires sur les taux d’argile, sur les CIPAN et sur les dates de retournement que les 40 communes classées en 2007. Pour l’instant ce n’est pas le cas. Les JA se sont aussi unifiés pour dénoncer les lenteurs de l’administration, notamment en matière de paiement des avances de trésorerie de la PAC 2015 et 2016. Fin novembre, lors de la mobilisation devant l’ASP (organisme payeur) des exploitations n’avaient pas touché leurs aides 2015 ! Encore aujourd’hui, les responsables JA rencontrent le ministère pour que tout rentre dans l’ordre.

Si l’on aborde l’installation, là aussi des avancées sont à noter : mise en place d’un nouveau dispositif pour remplacer les prêts bonifiés dans le cadre de l’installation aidée, assouplissement des sanctions liées au non-respect des engagements de la DJA. Et les Jeunes agriculteurs du Puy-de-Dôme sont toujours prêts à défendre ce modèle qui leur est cher : des exploitations viables, vivables et transmissibles.

Et en matière d’évènementiel, le traditionnel Terre en fête aura lieu sur le canton de Manzat.

 

La sécurisation du revenu

À la suite de ces réunions cantonales va se dérouler l’assemblée générale départementale. Elle aura lieu le 10 mars au Breuil sur Couze. Les JA planchent donc depuis quelques semaines sur son organisation. Le thème retenu est la sécurisation du revenu des exploitations agricole. Une table ronde permettra de débattre de ce sujet et d’apporter des réponses aux questions. Si tu as entre 16 et 35 ans tu es le bienvenu à l’AG des JA !

 

Contacter JA 63

11 allée Pierre de Fermat

63170 Aubière / 07 68 96 36 79/

jeunes-agriculteurs- HYPERLINK "mailto:63@wanadoo.fr" 63@wanadoo.fr

Facebook : Jeunes Agriculteurs Puydedome

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Claude Font, élu à la FNO en charge du dossier loup
Claude Font : «L’objectif fixé, c’est zéro attaque»
Premières tendances de prédation en 2020, projet gouvernemental de rehaussement du plafond de prélèvement, l’actualité autour du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole