Aller au contenu principal

Installation
Les JA actualisent leurs objectifs pour le renouvellement des générations

JA  redéfinit ses objectifs sur le renouvellement des générations d’agriculteurs visant 10 000 installations aidées par an d’ici 2027.

Il est vital de maintenir le taux de renouvellement actuel de deux installations pour trois départs.

Dans un communiqué du 25 mars, les Jeunes Agriculteurs soulignent la " nécessité absolue d’augmenter massivement le nombre d’installations " durant la période de la prochaine programmation de la Pac (2023 - 2027). " D’ici à 2027, [ce sont] 215 000 agriculteurs qui seront en âge de prendre leur retraite, soit une moyenne de 30 000 départs par an d’ici là. Il est vital de maintenir à minima le taux de renouvellement actuel qui est de deux installations pour trois départs ". Cette position minimale – aussi portée par le Ceja (Conseil européen des jeunes agriculteurs) et défendue par le Parlement européen – " doit également être soutenue par le Conseil et la Commission européenne ".
La DJA (dotation jeune agriculteur) " doit voir son taux de pénétration augmenter pour atteindre l’objectif de 10 000 installations aidées d’ici à 2027 et son montant moyen maintenu (31 000 € en moyenne sur l’ensemble du territoire) ". Cela correspondrait à aider 75 % des installations des moins de 40 ans, soit une augmentation de 15 % par an à partir de 2023, précisent les JA.
Par ailleurs, dans le cadre du premier pilier, ils demandent le maintien du paiement additionnel pour les jeunes agriculteurs, "distribué, non plus à l’hectare, mais à l’actif (avec transparence dans les sociétés)". " Nous attendons du ministre de l’Agriculture ainsi que de l’ensemble des institutions européennes un signal fort qui démontre le souhait de maintenir des agriculteurs nombreux dans nos régions ", conclut le syndicat.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Les JA63 réunis le 2 avril autour de Quentin Baumont et de Jérémy Jallat, vice-président de JA AuRA, venu assister à une partie des travaux de l'assemblée générale.
« Nous devons ramener de la valeur sur nos exploitations »
Encourager la valorisation sur les exploitations était au cœur des échanges de l’assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du…
Carte départementale des zones hydrographiques issue du nouvel arrêté cadre sécheresse qui prévoit 11 zones au lieu de 7.
Le nouvel arrêté cadre sécheresse en détails
Le nouvel arrêté cadre sécheresse pris dans le Puy-de-Dôme redécoupe les zones hydrographiques du territoire et revoit à la…
En déplacement en Haute-Loire, le président de Région a pris toute la dimension de la problématique campagnols.
Aide de la Région à la lutte collective
Le Président de Région en déplacement sur une exploitation à St Front (43) est venu constater la situation sanitaire…
Sébastien Laubanie, président du syndicat Aubrac des Volcans
L'Aubrac progresse encore dans le département
Le 19 mars, le syndicat Aubrac des Volcans tenait son assemblée générale à Sallèdes. L’occasion de faire le point sur l’actualité…
Rat taupier dans un champ
Utilisation de la charrue possible pour le Ratron GW sous conditions !
La DGAL a décidé d’autoriser de façon dérogatoire et sous conditions l’utilisation du Ratron GW sur appât blé, par traitement à…
Quentin Baumont, David Chauve et Sabine Tholoniat chefs d’orchestre de cette mobilisation à Clermont-Ferrand
25 mars : mobilisation massive pour obtenir des prix rémunérateurs et une PAC équilibrée

Quentin Baumont, David Chauve et Sabine Tholoniat chefs d’orchestre de cette mobilisation à Clermont-Ferrand qui restera dans…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole