Aller au contenu principal

Les instances décisionnelles de la MSA Auvergne renouvelées pour la période 2015-2020

L’Assemblée Générale de la MSA Auvergne s’est tenue le 27 mars dernier. Elle intégrait une partie statutaire sur l’activité de la caisse régionale en 2014, et une partie élective.

Le nouveau Conseil d’administration de la MSA Auvergne réuni autour du président, Philippe Panel.

Le rapport d’activité présenté au cours de l’Assemblée Générale de la MSA Auvergne a été l’occasion de revenir sur les principaux événements qui ont marqué l’année 2014.

 

Retour en arrière sur les faits marquants de 2014

Parmi ceux-ci figure l’affiliation à la MSA des exploitants agricoles précédemment affiliés au Gamex, ce qui a pour conséquence une augmentation des ressortissants (+ 3 521 individus). La MSA devient ainsi le régime unique des exploitants agricoles, rôle qui lui est reconnu par la récente Loi d’avenir.

L’année 2014 a également vu la progression de l’utilisation des services en ligne, auxquels ont recours 1 million d’usagers, et la mise en place de la Déclaration Sociale Nominative qui constitue une simplification administrative pour les employeurs de main d’œuvre. Depuis cette année également, les agriculteurs et les salariés en détresse disposent d’un numéro d’appel qui les met en relation avec une cellule pluridisciplinaire dédiée à la gestion des cas difficiles.

Bien entendu, le récit des faits marquants de l’année 2014 ne saurait omettre les élections qui se sont déroulées du 12 au 27 janvier 2015. Elles ont permis l’élection de 1 063 délégués répartis dans les 4 départements et les 3 collèges (exploitants agricoles / salariés / employeurs). La caisse régionale Auvergne est donc la seconde caisse régionale la plus importante en France par le nombre de ses délégués. Le taux de participation à cette élection a été plus élevé au plan régional qu’au plan national (37,04 % en Auvergne contre 31 % en France).

 

Un large panel d’actions

Le rapport d’activité de la MSA Auvergne met également en évidence la pluralité des actions menées par la caisse régionale. Ainsi, outre l’encaissement des cotisations et le versement des prestations retraite/santé / famille, dont le rapport moyen est de 2,38 € reçu en prestations pour 1 € versé en cotisations, la caisse régionale MSA Auvergne conduit de nombreuses actions dans le domaine de la prévention santé. Elle participe ainsi à plusieurs campagnes de prévention et de dépistage, elle offre la possibilité de réaliser des bilans bucco-dentaires et des consultations médicales préventives («instants san-té»). Les opérations menées pour prévenir la perte d’autonomie sont déléguées à l’Arsept (Association Régionale Santé Éducation et Prévention sur les Territoires).

La santé et la sécurité au travail des exploitants et des salariés est également un domaine dans lequel la MSA Auvergne est fortement investie à travers notamment des actions de formation et des aides à l’acquisition d’équipements améliorant le confort de travail. Acteur de proximité, la MSA Auvergne est présente dans l’animation des territoires ruraux, elle participe aux chartes de solidarité avec les aînés et aux actions collectives destinées aux publics fragiles. Enfin, en complémentarité avec des associations spécialisées, la MSA Auvergne dispose d’une offre de services élargie pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées.

Quels enjeux pour les délégués MSA ?

En préalable à l’élection des membres du Conseil d’Administration et des Conseils Départementaux, les témoignages d’experts ont rappelé les enjeux actuels de l’agriculture : accroître la capacité de la France à conquérir les marchés internationaux, renouveler les générations, augmenter la part des produits français dans la consommation intérieure.

Dans ce contexte difficile, promoteur de crises potentielles, la régénération du mutualisme revêt une importance stratégique car elle incarne la capacité de co-construction des agriculteurs et le sens de leurs valeurs.

À l’issue du rappel de ces enjeux, les délégués présents ou représentés ont procédé aux élections du Conseil d’administration et des Conseils Départementaux qui siègeront de 2015 à 2020. Le Conseil d’administration renouvelé, dont la composition figure dans l’encadré ci-dessous, a réélu à la Présidence Philippe Panel qui avait pris la succession de Gilles Chocheyras en fin de mandat.

La MSA Auvergne dispose ainsi d’une nouvelle équipe dynamique pour relever les défis qui attendent le mutualisme agricole.

Election des membres du Conseil d’Administration de la MSA Auvergne et des Conseils Départementaux

 

Le Conseil d’administration se compose de 40 administrateurs issus des trois collèges

- 1er collège (exploitants ou chefs d’entreprise agricoles) : 12 membres élus dont Serge Bionnier, Pierre Montanier et Philippe Panel pour le Puy de Dôme

- 2ème collège (salariés agricoles) : 16 membres élus dont pour le Puy-de-Dôme : Jean-Luc Longeon (CGT), Jean-Claude Maubert (CFE-CGC), François Prulière (CFE-CGC) et Geneviève Saltel (CFDT)

- 3ème collège (employeurs de main-d’œuvre agricole) : 8 membres élus dont pour le Puy de Dôme : Viviane Chomette (Agri Emploi 63) et Jean-Paul Thenot (Fnsea 63)

-Représentants UDAF : 4 membres désignés dont Maryse Trillon pour le Puy-de-Dôme.

 

Le Comité Départemental Puy-de-Dôme

- 1er Collège : Serge Bionnier, Franck Ceyssat, Philippe Delaire, Pierre Montanier, Philippe Panel et Yves Tournaire

- 2ème Collège : Alain Chaleix (CFE-CGC), Francis Hillaire (CGT), François Marion(CFE-CGC) , Jean-Claude Maubert (CFE-CGC), Florence Leger (CFDT), Jean-Luc Longeon (CGT) , François Prulière (CFE-CGC) et Geneviève Saltel (CFDT)

- 3ème Collège : Jean-François Brivary (Earl des vergers d’Ornon), Viviane Chomette (Agri Emploi 63), Isabelle Guittard (Gaec du Midi) et Jean-Paul Thenot (Fnsea 63)

- Représentant UDAF : Maryse Trillon

Les membres du comité départemental se réuniront ultérieurement afin d’élire leur Président.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole