Aller au contenu principal

Les grandes et moyennes surfaces (GMS) sous surveillance

Bien que moins visibles, les actions des réseaux FNSEA et JA se poursuivent sur le département pour veiller au respect des accords nationaux.

Les agriculteurs ont ainsi rencontré les responsables de deux supermarchés la semaine dernière.

 

Du lait belge sous marque distributeur

Lors d’une opération de contrôle en magasin sur l’origine des produits, les agriculteurs ont trouvé deux palettes de lait conditionné en Belgique sous la marque du distributeur. Interrogé, le responsable du magasin a expliqué que ce choix était celui de la centrale d’achat et non du magasin. Il a par ailleurs rappelé que cette pratique est conforme à la réglementation. Les responsables syndicaux ont néanmoins décidé de sortir le lait concerné des rayons et de le remettre à une association caritative.

Une application partielle des accords

Il ressort des échanges avec les deux enseignes que l’approvisionnement en viande et en lait est globalement d’origine française. Par contre pour ce qui est des hausses tarifaires, la situation est hétérogène. Aux dires des directeurs de magasins, l’augmentation sur le prix de la viande a bien été répercutée par le fournisseur d’un magasin mais pas de l’autre. Quant au lait, les tarifs sont négociés par les centrales d’achat ; la semaine dernière, aucune répercussion n’avait encore été faite sur les magasins suite à l’accord du 24 juillet.

Rappel des engagements des distributeurs

 

Accord du 17 juin en viande bovine : jusqu’à obtenir une revalorisation de 60 cts/kg

Hausse de 5 cts/kg/semaine répercutée du distributeur au producteur.

 

Accord du 24 juillet en lait : jusqu’à la fin de l’année

Application des tarifs 2014 et approvisionnement 100% français pour des produits de marque distributeurs et premiers prix.

Application des tarifs négociés en février 2015 pour les produits de marques nationales.

Ces hausses de prix doivent être répercutées sur la filière jusqu’aux producteurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
Cultiver l'herbe : la solution pour affronter le changement climatique
La 11ème édition de "l'Herbe de nos Montagnes" organisée à Laqueuille la semaine dernière a posé plusieurs…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole