Aller au contenu principal

Les grandes et moyennes surfaces (GMS) sous surveillance

Bien que moins visibles, les actions des réseaux FNSEA et JA se poursuivent sur le département pour veiller au respect des accords nationaux.

Les agriculteurs ont ainsi rencontré les responsables de deux supermarchés la semaine dernière.

 

Du lait belge sous marque distributeur

Lors d’une opération de contrôle en magasin sur l’origine des produits, les agriculteurs ont trouvé deux palettes de lait conditionné en Belgique sous la marque du distributeur. Interrogé, le responsable du magasin a expliqué que ce choix était celui de la centrale d’achat et non du magasin. Il a par ailleurs rappelé que cette pratique est conforme à la réglementation. Les responsables syndicaux ont néanmoins décidé de sortir le lait concerné des rayons et de le remettre à une association caritative.

Une application partielle des accords

Il ressort des échanges avec les deux enseignes que l’approvisionnement en viande et en lait est globalement d’origine française. Par contre pour ce qui est des hausses tarifaires, la situation est hétérogène. Aux dires des directeurs de magasins, l’augmentation sur le prix de la viande a bien été répercutée par le fournisseur d’un magasin mais pas de l’autre. Quant au lait, les tarifs sont négociés par les centrales d’achat ; la semaine dernière, aucune répercussion n’avait encore été faite sur les magasins suite à l’accord du 24 juillet.

Rappel des engagements des distributeurs

 

Accord du 17 juin en viande bovine : jusqu’à obtenir une revalorisation de 60 cts/kg

Hausse de 5 cts/kg/semaine répercutée du distributeur au producteur.

 

Accord du 24 juillet en lait : jusqu’à la fin de l’année

Application des tarifs 2014 et approvisionnement 100% français pour des produits de marque distributeurs et premiers prix.

Application des tarifs négociés en février 2015 pour les produits de marques nationales.

Ces hausses de prix doivent être répercutées sur la filière jusqu’aux producteurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole