Aller au contenu principal

Les fermes pédagogiques sortent de leur léthargie

La Ferme de la Moulerette accueille d’ordinaire jusqu’à 1 700 écoliers essentiellement sur les mois de mars à juillet. Un public sur lequel Auriane Tauveron ne peut compter cette année.

La Ferme de la Moulerette attend les enfants pour des balades à poney.

Ouvert depuis plus de 10 ans, la Ferme pédagogique de la Moulerette à Montpeyroux s’était cons-truite une jolie notoriété. Rien qu’en 2019, elle a accueilli plus de 1 700 écoliers auxquels s’ajoutent les nombreux visiteurs particuliers et les groupes de centres de loisirs. Un public d’ordinaire concentré entre mars et juillet. « Dès que les beaux jours reviennent nous avons une grosse affluence, surtout pendant les vacances de Pâques » précise Auriane Tauveron, agricultrice et gérante de la ferme. Crise sanitaire oblige, elle a dû comme tant d’autres, fermer les portes de sa structure pour ne les rouvrir que le 16 mai dernier. La saison printanière si intense n’a pas eu lieu, entraînant une perte d’« environ 20% de notre chiffre d’affaires ». Depuis trois semaines, la Ferme de la Moulerette tourne au ralenti avec seulement des visites libres. « Les écoles et centres de loisirs ont tous annulé leurs venues. Les anniversaires sont aussi suspendus. » L’année repose désormais sur les deux seuls mois d’été. Jusque-là stoppées, les activités habituellement proposées vont pouvoir rouvrir grâce à la récente validation du protocole sanitaire par la Sous-Préfecture. L’espoir renaît. « Nous organisons des balades à poney, des ateliers pédagogiques ou encore la traite des chèvres… Un protocole sanitaire est mis en place pour la désinfection des mains, le port du masque et surtout la distanciation sociale. » Auriane Tauveron ne man-que pas de communiquer sur les réseaux sociaux informer et rassurer ses visiteurs. Selon elle, son activité de plein air a une carte jouer. « Pourvu que nous n’ayons pas de canicule cette année auquel cas notre fréquentation va encore chuter. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole