Aller au contenu principal

Sur  le  terrain
Les élus régionaux et départementaux à l’écoute des agriculteurs de la Limagne Nord

Après avoir visité les entreprises Sabi Agri et Invers, les élus du Conseil régional ont rencontré, vendredi dernier les professionnels agricoles du Puy-de-Dôme sur l’exploitation de Baptiste Arnaud à Ménétrol.

Plusieurs élus étaient présents à cette  rencontre de terrain, notamment le sénateur Jean-Marc Boyer, candidat aux départementales, Brice Hortefeux, Léa Desprat, Caroline Guelon, Rémy Petoton, Frédéric Bonnichon, candidats  aux Régionales.

L’échange se voulait spontané. Les élus puydômois du Conseil régional en place, candidats à leur propre succession et leurs nouveaux colistiers ont souhaité prendre le pouls des problématiques agricoles de la Limagne Nord. Emmenée par Brice Hortefeux et Léa Desprat, la délégation régionale accompagnée d’élus du Conseil départemental a découvert, vendredi en début de matinée « des pépites d’innovation que sont Sabi Agri, société spécialisée dans le développement de tracteurs autonomes et Invers, filière de production de vers de farine destinés à l’alimentation animale ». Sur l’exploitation de Baptiste Arnaud, vice-président de la chambre d’agriculture, les élus ont pu mesurer la capacité de rebond des agriculteurs. En effet, privés d’un débouché essentiel pour leur betterave avec la fermeture de l’usine Bourdon il y a presque deux ans, « les agriculteurs ont dû se retrousser les manches pour trouver une alternative », a expliqué Baptiste Arnaud.

Filière de légumes de plein champ

La coopérative Limagrain, acteur historique de ce territoire, a évidemment été au rendez-vous en proposant une diversification autour des légumineuses. " L’enjeu est de développer cette filière en allant chercher de la valeur ajoutée ". Aujourd’hui, ce projet s’accompagne d’autres initiatives, comme celles de l’association 63 Saveurs, portée par une vingtaine de jeunes producteurs âgés de 25 à 40 ans qui ambitionne de développer une filière de légumes de plein champ à destination du marché demi-gros. " Notre objectif est de nous structurer en organisation de producteurs, pour vendre à des collectivités, la grande distribution, mais aussi dans un premier temps aux particuliers pour promouvoir les produits ", résume Baptiste Arnaud. Des produits essentiellement maraîchers, à l’exclusion des légumes qui bénéficient déjà d’une filière locale, comme les pommes de terre, les oignons, l’ail… " Question de bon sens pour ne pas concurrencer l’existant ". En tant que gestionnaire des lycées, la Région pourrait être un partenaire de taille en permettant à l’association d’approvisionner les lycées. Un message qui n’a pas manqué d’être soufflé aux élus…

L’eau : la meilleure des assurances

Mais alors que les épisodes climatiques extrêmes se multiplient et que la Limagne est l’un des territoires qui affiche une grande vulnérabilité face aux épisodes de sécheresse avec seulement 12% de ces surfaces irriguées, les filières agricoles ont besoin d’eau, " notre première assurance " a insisté Sébastien Vidal, vice-président de Limagrain. Sur ce dossier, Emmanuel Ferrand, élu régional de l’Allier, en charge de la gestion du Feader et qui siège au comité de bassin Loire-Bretagne, s’est voulu plutôt optimiste : " Les choses évoluent, et de plus en plus d’hommes politiques mesurent désormais l’enjeu du stockage de l’eau ". L’élu, lui-même agriculteur à Saint-Pourçain-sur-Sioule, a assuré que " dans la prochaine programmation du Feader, 8 millions d’euros ont été fléchés pour l’irrigation ".

N.B : Le président de chambre départementale d’agriculture, David Chauve, celui des JA, Quentin Beaumont étaient également présents, tandis que la présidente de la FNSEA63,
Sabine Tholoniat s’était excusée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Pour Patrice Gandeboeuf, producteur laitier individuel, le Service de Remplacement est la seule solution pour partir en vacances.
"Sans le Service de remplacement 63 je ne partirais pas en vacances"
Patrice Gandeboeuf est producteur laitier individuel et chaque année il s'offre une semaine de vacances en famille grâce au…
Le changement de calcul de l’aide et la suppression de l’aide à la vache allaitante sur notre bassin naisseur peut avoir des répercussions économiques importantes pour les élevages allaitants.
La PAC changera-t-elle de cap en 2023 ?
Même si certains points méritent des clarifications, les grandes orientations de la future Pac sont désormais définies. Mais les…
Quelques parcelles d'orge et de blé ont été moissonnées dimanche dernier avant d'être stoppées par le retour de la pluie.
Les moissons se font attendre...
Après un mois de pluie l'heure des moissons approche mais l'humidité ambiante fait craindre un déclassement des récoltes. Le…
Avant le démarrage de la castration, Laurent et Pascale Favy donnent conseils et explications aux 46 jeunes présents pour ce premier jour de chantier à Beauregard l'Evêque.
Castration, le casse-tête pour dénicher de la main-d'œuvre saisonnière
Les chantiers d'écimage des maïs semences ont débuté la semaine dernière avec notamment des jeunes des Maisons de Quartier de la…
Andrée Tisserand en entretien PAI avec 2 candidats à l'installation. Céline Baudry, infirmière, et Valentin Port , ingénieur, portent un projet à deux familles de paysan boulanger et une chèvrerie.
PAI, le passage obligé pour s'installer
Andrée Tisserand, conseillère Point Accueil Installation (PAI) à la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme, informe et oriente les…
Autour de Jean-Michel Cellier-Courtil, les agriculteurs bio membres de quatre GIEE ont été invités à découvrir la diversité culturale de son exploitation.
Avant les moissons, dernier Tour de plaine
Bio 63 a organisé tout au long de la campagne des "tours de plaine" chez différents producteurs bio du Puy-de-Dôme pour amener…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole