Aller au contenu principal

Pascal SERVIER,
Les éleveurs laitiers du Puy-de-Dôme pour la grève du lait

Edito Pascal SERVIER, président de la Fédération départementale des producteurs de lait

Pascal SERVIER, président de la Fédération départementale des producteurs de lait

 

Les producteurs de lait s'opposent à toute baisse du prix du lait. En effet, la hausse des charges est telle que le revenu serait directement impacté en cas de baisse du prix du lait. Une baisse de 40 euros/1000 L peut engendrer une chute de 40 % du revenu d'un éleveur laitier.

La situation économique des exploitations laitières est tendue.

De ce fait, la Fédération départementale des Producteurs de lait du Puy-de-Dôme a fait savoir à la Fédération Nationale des Producteurs de lait et aux autres départements qu'elle est prête à se mobiliser pour une grève du lait si la situation le nécessite. Nous sommes convaincus que d'autres départements se positionneront comme nous.

Le gouvernement en mettant en place la Loi de Modernisation de l'Economie a servi les Grandes et Moyennes Surfaces au détriment de tous les autres acteurs de la filière et des consommateurs. Chacun sait que le consommateur ne sera pas le gagnant d'une diminution du prix du lait payé au producteur. Le passé nous l'a déjà démontré. La distribution a les mains li-bres pour imposer des baisses de prix à ses fournisseurs sans aucune justification ni contreparties. Dorénavant, devant la règle de l'offre et de la demande, nous montrerons que nous détenons l'offre.

Nous sommes dans une situation extrême. Nous espérons que la raison tranchera.  Mais à situation désespérée, réaction désespérée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole