Aller au contenu principal

Charolais
Les élevages Charolais ont ouvert leurs portes

Plusieurs élevages du GIE Charolais Leader ouvraient leurs portes la semaine dernière pour vendre leurs reproducteurs à l'image du Gaec de Vorton à Escoutoux.

Romain Chauffour a renouvelé l'expérience des portes ouvertes du GIE Charolais Leader pour vendre plusieurs de ses animaux racés.

Le week-end dernier, plusieurs élevages du GIE Charolais Leader ont ouvert leurs portes pour vendre leurs reproducteurs. Cette manifestation annuelle permet aux éventuels acheteurs, et aux curieux, de visiter les fermes où naissent les porteurs d'une génétique désormais renommée. Exemple au Gaec de Vorton à Escoutoux où les deux frères Romain et Damien Chauffour apprécient ces journées où la race et leurs animaux sont mis à l'honneur.

"On échange plus avec l'acheteur"

Dans cette exploitation de 176 hectares et 120 vaches allaitantes Charolaises, il y a du beau monde à rencontrer. Inscrit depuis 2016 au Herd Book, les deux jeunes éleveurs ne sont pas peu fiers du chemin parcouru. En effet, Romain et Damien Chauffour ont repris hors cadre cet élevage il y a quelques années maintenant.
C'est la deuxième année consécutive qu'ils ouvrent ainsi les portes de leur élevage. En 2021, ils ont réalisé plusieurs ventes grâce à cet évènement. " Les acheteurs sont plus à l'aise dans les fermes. On prend le temps de discuter, de visiter... Ils voient les animaux dans leur environnement. C'est différent qu'en concours" explique Romain Chauffour.  Cette vente de génétique "ne remplit pas le porte-monnaie" mais assure "une petite plus-value" selon l'éleveur.
Ce format de vente est également avantageux pour "organiser son temps de travail (...) on se cale sur deux jours".

Le GIE Charolais Leader reste au top

Les qualités maternelles, la facilité de vêlage et les qualité de race bouchère sont les choix privilégiés de Romain et Damien Chauffour lors de la sélection de leurs animaux. "On sélectionne vraiment le type Charolais c'est-à-dire des animaux avec du gabarit, peu de corne et un bon arrondi de culotte."  Les deux frères obtiennent de bons résultats rapidement grâce notamment à leur inscription au GIE Charolais Leader. Ce groupement d'éleveurs Charolais permet à chacun des membres depuis plusieurs décennies de bénéficier d'une génétique de haut-vol à prix avantageux. "Les souches GIE sont reconnues en Europe. Les présentations et les prix remportés en concours permettent cette reconnaissance."
En tout, 21 élevages ont participé à ces journées portes ouvertes et chacun a proposé un ou plusieurs animaux à la vente. Ils ont ainsi illustré le travail de longue haleine mené par l'ensemble des 40 adhérents du GIE Charolais Leader. Le groupement compte à ce jour plus de 3 000 vaches contrôlées. Nombre des produits nés dans ces élevages atteignent régulièrement les podiums des concours les plus prestigieux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le jeu "La Grange" est une représentation simplifiée d'un territoire d'élevage. Son objectif est la co-construction par les joueurs d'une grange qu'ils devront faire évoluer au fil du temps, des contraintes et des souhaits partagés.
GAMAE : des jeux sérieux pour répondre à de sérieux enjeux
L’INRAE présente GAMAE, la première plateforme française de ressources scientifiques et techniques dédiée aux « jeux sérieux »…
Sécheresse plans de maïs
Le département du Puy-de-Dôme reconnu pour les calamités agricoles
Une partie du Puy-de-Dôme reconnue au titre des calamités agricoles avec 158 communes concernées. Les demandes d'indemnisation…
Durant la période qui précède la reprise de l’exploitation, Sylvain investit l’argent qu’il gagne dans son futur cheptel de vaches Aubrac.
Une transmission hors-cadre familial réussie !
Jean-Louis Lescure, exploitant retraité depuis octobre 2021, a eu la chance de trouver un jeune repreneur pour son exploitation.…
Méthaniseur
Méthanisation : solution d’avenir en milieu agricole
Bertrand Duprat, agriculteur méthaniseur et vice-président de l’association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF),…
La nouvelle programmation FEADER 2023-2027 en Auvergne Rhône-Alpes met l'accent sur l'installation et les investissements agricoles.
La Région assoit son soutien à l'agriculture
Les services de la région Auvergne Rhône-Alpes ont présenté le nouveau programme FEADER 2023-2027 à l’occasion d’une rencontre…
Julien Villedieu, Éric Villedieu et Jean-François Geille se tenant devant leur bâtiment récemment agrandi.
Robots de traite en circulation libre et maintien du pâturage
Mardi 8 novembre, des portes ouvertes bâtiment étaient organisées par l’EDE 63 au Gaec du Puy de Boucaud à Heume-l’Église,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole