Aller au contenu principal

APCA
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »

En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis l'accent sur le rôle et les missions du réseau dans l'accompagnement des agriculteurs vers un nouveau développement.  

De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.

Invité initialement à venir rencontrer les élus des chambres d’agriculture dans le cadre du Sommet de l’élevage, Sébastien Windsor, président de l’Association Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA) a maintenu son déplacement dans la région le 6 octobre. Faute de Grande halle, il s’est rendu au GAEC de la Vialle, chez Vincent Chirent, à Beaune le Chaud (63) aux côtés de son secrétaire général, Christophe Hillairet.
Tous deux ont profité de cette visite de terrain pour souligner le " rôle essentiel " des chambres départementales et " l’importance de leur maillage territorial ". Ils ont également insisté sur " le rôle consulaire de l’Association pour défendre et représenter l’agriculture française " auprès des instances politiques et décisionnaires. " Notre réseau et sa proximité avec le terrain sont une force aujourd’hui reconnue par le ministre de l’Agriculture qui promet d’ailleurs de maintenir les budgets alloués aux chambres d’agriculture et ne pas toucher à la TATFNB(1) " a assuré Sébastien Windsor. De fait, le président se dit plutôt " rassuré " face au  projet de régionalisation des chambres départementales. " Nous sommes régulièrement menacés sur le sujet mais notre engagement aujourd’hui reconnu sur le territoire auprès des professionnels, des élus et des collectivités renforce l'intérêt de notre présence dans les départements ".
Fort de cette " reconnaissance", le président de l’APCA a invité les chambres " à ne pas passer à côté du plan de relance du gouvernement" dont le volet investissements peut permettre aux exploitations de développer leurs capacités de production, créer de la valeur ajoutée et de nouvelles filières.


Un plan stratégique jusqu'en 2025, en trois axes


Les deux représentants de l’APCA ont profité de cette escapade auvergnate pour " toucher le terrain et identifier les pépites et les pratiques qui existent dans le réseau ".
Ils ont également présenté les grandes lignes du plan stratégique 2019-2025 initié par le réseau pour " répondre aux attentes des agriculteurs et celles de la société ". Ce plan, aujourd’hui en phase de déclinaison dans les départements, comporte 3 axes : accompagner l'agriculture dans ses transitions économiques, sociétales et environnementales en mobilisant encore plus la recherche et l'innovation ; créer plus de valeur dans les territoires via des projets territoriaux associant les agriculteurs, les collectivités et la société civi-
le ; et enfin, restaurer le dialogue entre agriculture et société par une communication positive en y associant l'ensemble du monde agricole.
Ce plan stratégique met l’accent notamment sur la réussite du renouvellement des générations, l’accompagnement de toutes les agricultures, " ne pas opposer les agricultures mais accompagner chaque projet " précise Sébastien Windsor. Il promeut par ailleurs l’aide à la transformation numérique et l’émergence de nouvelles filières, " l’objectif étant de créer dans les territoires des projets de développement et une valorisation locale efficiente. Mais cela n’exclut pas de maintenir notre capacité exportatrice, gage supplémentaire de la souveraineté alimentaire de la France ".

(1) Taxe additionnelle à la taxe sur le foncier non-bâti.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Les JA63 réunis le 2 avril autour de Quentin Baumont et de Jérémy Jallat, vice-président de JA AuRA, venu assister à une partie des travaux de l'assemblée générale.
« Nous devons ramener de la valeur sur nos exploitations »
Encourager la valorisation sur les exploitations était au cœur des échanges de l’assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du…
Carte départementale des zones hydrographiques issue du nouvel arrêté cadre sécheresse qui prévoit 11 zones au lieu de 7.
Le nouvel arrêté cadre sécheresse en détails
Le nouvel arrêté cadre sécheresse pris dans le Puy-de-Dôme redécoupe les zones hydrographiques du territoire et revoit à la…
En déplacement en Haute-Loire, le président de Région a pris toute la dimension de la problématique campagnols.
Aide de la Région à la lutte collective
Le Président de Région en déplacement sur une exploitation à St Front (43) est venu constater la situation sanitaire…
Sébastien Laubanie, président du syndicat Aubrac des Volcans
L'Aubrac progresse encore dans le département
Le 19 mars, le syndicat Aubrac des Volcans tenait son assemblée générale à Sallèdes. L’occasion de faire le point sur l’actualité…
Rat taupier dans un champ
Utilisation de la charrue possible pour le Ratron GW sous conditions !
La DGAL a décidé d’autoriser de façon dérogatoire et sous conditions l’utilisation du Ratron GW sur appât blé, par traitement à…
Quentin Baumont, David Chauve et Sabine Tholoniat chefs d’orchestre de cette mobilisation à Clermont-Ferrand
25 mars : mobilisation massive pour obtenir des prix rémunérateurs et une PAC équilibrée

Quentin Baumont, David Chauve et Sabine Tholoniat chefs d’orchestre de cette mobilisation à Clermont-Ferrand qui restera dans…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole