Aller au contenu principal

Les candidats aux municipales mis au parfum des enjeux économiques

La Chambre de Commerce et d’Industrie et la Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme proposent 28 mesures concrètes aux candidats pour développer l’économie durable.

David Chauve, président de la Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme et Claude Barbin, président de la CCI ont présenté conjointement les 28 propositions à destination des candidats aux municipales.

À moins d’un mois des élections municipales, la Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme et la Chambre de Commerce et d’Industrie proposent une série de mesures aux candidats. Visant à promouvoir le développement durable des territoires, ces propositions concrètes se veulent offrir des orientations en faveur de l’attractivité économique, sociale et écologique du Puy-de-Dôme. Les deux chambres consulaires, représentant les forces économiques territoriales, espèrent ainsi « peser sur les décideurs de manière commune » explique David Chauve, président de la Chambre d’agriculture.

De la route à l’entreprise

Parmi les 28 mesures couchées conjointement sur le papier, on retrouve des propositions favorables à l’évolution des modèles de production agricole, artisanale et industrielle. David Chauve et Claude Barbin invitent les futurs élus à accompagner les initiatives en faveur du développement économique des territoires (projet d’économie circulaire, gestion des déchets, maîtrise de la consommation d’énergie…). Plus concrètement encore, la CCI et la Chambre d’agriculture font savoir qu’elles pourront se mettre à leur disposition pour les accompagner dans le référencement des locaux vacants ou pour agir de manière concertée sur le maillage des zones d’activités et limiter la consommation des terres agricoles. Elles appellent également les futurs élus à soutenir, à l’avenir, les projets favorisant les emplois non délocalisable et la reprise d’entreprises. La revitalisation des centres bourgs, la redynamisation des quartiers, l’aménagement des infrastructures routières, le développement agricole ou encore la structuration de l’offre touristique ; tous les domaines sont évoqués dans cette feuille de route.

Une manière pour les deux chambres consulaires de se rappeler aux bons souvenirs des futurs élus. «Nous sommes dans une société en perte de repères. Nous devons mettre toutes les chances de notre côté pour sensibiliser les élus et ramener le débat sur l’économie » souligne David Chauve.

Durant cette présentation commune, il a également été longuement question du stockage de l’eau. Un sujet sensible mais déterminant pour les enjeux à venir. Accordées sur la même note, la CCI et la Chambre d’agriculture jouent de concert. «Nous devons obligatoirement travailler ensemble sur cette question de l’eau. Notre lobbying commence à fonctionner puisque les élus du territoire se saisissent du sujet » assure Claude Barbin, président de la CCI.

L’agriculture, le commerce et l’industrie forment ensemble « une puissance économique indéniable » sur le Puy-de-Dôme et c’est bien ce message sur lequel s’appuient les deux Chambres. Au niveau agricole, David Chauve espère surtout « voir le fossé se combler avec les futurs élus ». Des futurs élus avec lesquels il faudra prochainement négocier « les chartres riverains ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Une ration facile et rapide.
Comment choisir sa mélangeuse ?
L'outil entre de plus en plus dans les fermes mais attention à bien réfléchir car l'investissement reste important.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole