Aller au contenu principal

AGRONOMIE
Les blés dans la tourmente de la sécheresse

Arvalis-l'Institut du végétal suit une quarantaine de variétés de blés tendres sur sa plateforme de Sardon dont les résultats finaux seront connus après la moisson.

Lors de la visite de la plateforme d'Arvalis à Sardon, un point météo complet a été fait avant la présentation des 39 variétés à l'essai (Ndlr : événement tenu avant les orages des 3 et 4 juin).

Arvalis-l'Institut du végétal a ouvert à ses partenaires sa plateforme de Sardon où 39 variétés de blés tendre sont à l'essai. Cet éventail compte une vingtaine de variétés nouvellement inscrites dont quatre dédiées à l'agriculture biologique. Résistance à la verse, au froid, au piétain verse, à l'oïdium, à la rouille jaune, précocité à épiaison, taux de protéines... Autant de points clés sur lesquels se penche l'institut agronomique avant de rendre des résultats finaux.

"Les plus faibles cumuls depuis 20 ans "

En ce jour de début juin, c'est davantage la météo qui interroge les visiteurs de la plateforme. Les cumuls pluviométriques de l'automne et de l'hiver sont les derniers du genre de la campagne 2021-2022. "Les cumuls de pluies depuis le 1er janvier sont les plus faibles depuis 20 ans avec des ETP (évapotranspiration) records " souligne Chloé Malaval-Juery d'Arvalis.
Conséquences du changement climatique, la météo se fait régulièrement de plus en plus extrême. Les cultures entrent plus rapidement et plus tôt dans la campagne, en stress hydrique.
"Dès début mai, la manque d'eau et les fortes températures ont pénalisé les plantes." Les agronomes de l'institut ont relevé depuis janvier, un cumul de 71 mm pour Clermont-Ferrand  et 50 mm à Plauzat (NDLR : chiffres communiqués avant les orages des 3 et 4 juin). Côté températures et ETP, là aussi les résultats atteignent des niveaux records avec des pics à 29-32°C sur le mois de mai et 5 à 8 mm d'ETP/j pendant six jours.
Cette météo a accéléré l'avancement des stades physiologiques du blé mais sans pour autant favoriser la biomasse moyenne qui est inférieure sur cette campagne. C'est dans cette ambiance estivale qu'a eu lieu la floraison, l'étape charnière de la culture. "Le risque est d'avoir un avortement de jeunes grains tout de suite après la floraison."  Chloé Malaval-Juery donne peu d'optimisme sur cette campagne puisqu'elle ajoute que "les parcelles les plus stressées" voient d'ores et déjà "le remplissage des grains entravé même en cas de retour de la pluie".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sécheresse 2022, TéléCalam ouverte jusqu'au 2 février
La déclaration des surfaces sinistrées est ouverte et concerne 179 communes puydômoises.  
16 communes du Puy-de-Dôme entrent en zone de surveillance et en zone réglementée suite à un foyer d'Influenza dans la commune limitrophe de Flayat (23).
La grippe aviaire aux portes du Puy-de-Dôme
Un foyer a été confirmé en début de semaine sur la commune limitrophe de Flayat en Creuse, une zone de surveillance et une zone…
La nouvelle aide bovine UGB pour 2023 : quels changements et à quelle date faire la déclaration ?
Parmi les changements importants de la prochaine PAC, l’aide bovine devient une aide à l’UGB bovin de plus de 16 mois. La FRSEA…
Loup
Le Puy-de-Dôme passe en cercle 3
Toutes les communes sont éligibles au financement des chiens de protection.
Dans l'Allier, l'OUGC décide de la répartition des volumes d'eau.
Gestion de l’irrigation par Organisme unique, quelles conséquences ?
Mercredi 18 janvier, le Syndicat des irrigants individuels (SII) a convié ses adhérents et plus largement les irrigants…
Les assurances et leurs fonctionnements demeurent identiques, notamment en grandes cult
Nouvelle assurance multirisques climatiques : regarder au cas par cas
Dans le nouveau cadre en 2023 pour l’assurance multirisques climatiques, grandes cultures, prairies, arboriculture et viticulture…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole