Aller au contenu principal

Crise des revenus
Les agriculteurs bloquent la RN 89 à Rochefort-Montagne

Dans la nuit de lundi à mardi, une centaine d’agriculteurs accompagnés d’une dizaine de tracteurs ont bloqué la circulation routière au viaduc de Rochefort-Montagne. L’UDSEA et les JA participaient à l’action.

Il n'y a pas âme qui vivent à Rochefort-Montagne. Depuis 21 heures, les agriculteurs ont totalement bloqué la circulation, dans les deux sens, obligeant les camions et les voitures qui circulent sur la RN89 a prendre des itinéraires de contournement.

«Ras le bol»
Ils ne veulent plus et ne peuvent plus attendre. Toutes productions confondues, les agriculteurs des cantons de Rochefort, de Bourg-Lastic et quelques voisins venus les soutenir ont décidé de manifester leur ras-le bol. « Une action qui vient de la base » constate avec satisfaction ce producteur de lait d'Heume l'Eglise, « et qui ne doit pas s'arrêter mais qui doit grossir ». Ils sont producteurs de lait, éleveurs de vaches allaitantes ou de moutons. Tous ont en commun des trésoreries d'exploitation à plat et le sentiment que ce pays ne veut plus de son agriculture. Les pouvoirs publics sont directement mis en cause et Jean-Marc Boyer, conseiller général venu soutenir les manifestants, est pris à témoin. Il connaît la situation. « En 30 ans, je n'ai jamais vu une situation pareille » constate t-il.

Le ton monte
Derrière les tracteurs et sous les feux des girophares, les quatre-vingt éleveurs se sont groupés. Les débats portent essentiellement sur la crise laitière. Comment en sortir ? Quelles actions syndicales faut-il faire ? Que faut-il faire pour être entendu ? Bloquer Clermont-ferrand ? Faire la grêve du lait ? Dénoncer l'inaction des collectivités territoriales ? Les avis divergent. Le ton monte et il y a de la tension. Un agriculteur de Bourg-Lastic intervient avec énergie, «Nous ne ferons rien si nous sommes divisés ! ». Finalement, tous sont d'accord pour dire que la défense du revenu et des prix doivent se faire sans attendre et dans l'unité. « La situation est telle que tous les agriculteur du département sont prêts à se mobiliser pour une action d'envergure » explique Bruno Chaput, secrétaire général de l'UDSEA.
Si aucune solution d'urgence n'est trouvée dans les semaines à venir, la campagne française sera le théatre perpétuel de ces actions spontanées de groupes d'agriculteurs qui ne veulent tout simplement pas disparaître dans le silence. La balle est dans le camp des pouvoirs publics.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Une ration facile et rapide.
Comment choisir sa mélangeuse ?
L'outil entre de plus en plus dans les fermes mais attention à bien réfléchir car l'investissement reste important.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole