Aller au contenu principal

EXPERIMENTATION
Le triticale, une valeur sûre en montagne

La plateforme de l'Association des Céréales de Montagnes (ACM) installée à Celles-sur-Durolle est clôturée après une campagne d'essais variétaux dont les résultats offrent d'ores et déjà quelques pistes d'amélioration pour les agriculteurs.

La plateforme ACM à Celles-sur-Durolle a accueilli tout au long de l'année au travers de différents rendez-vous, les agriculteurs des environs, avant d'être récoltée cet été. Ici la plateforme au mois de juin.

Ce lundi 13 septembre avait lieu la dernière visite de la plateforme d'essai de l'Association Céréales de Montagne (ACM) à Celles-sur-Durolle. Les agriculteurs présents ont eu connaissance des résultats et ont pu bénéficier de recommandations pour leurs choix variétaux notamment en triticale.

Orge d'hiver et blé ont déraillé

Plus de 40 variétés de céréales ont été implantées sur la plateforme d'essais. Après une campagne rythmée par une sécheresse hivernale "moins de 50 mm en février et mars" a relevé Yoann Ginestière, conseiller agronomique à la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme, le gel tardif, le coup de chaud début juin puis un nouveau rafraîchissement, l'impact climatique a été lourd sur les céréales.
Cet enchaînement plus ou moins malheureux explique pourquoi en orge d'hiver et en blé " les résultats sont inexploitables". Mathias Déroulède de la Chambre d'agriculture de Haute-Loire détaille : "l'acidité du sol a été très pénalisante et a accentué l'effet météo notamment en orge". Les blés accusent également le coup avec des rendements en grains et en paille très hétérogènes. "Certaines variétés comme les blés venant des pays de l'Est, ont une production de paille très intéressante. Hormis cela, retenez qu'en montagne, si vous avez un débouché pour du blé panifiable avec un bon prix, il peut être intéressant de produire cette céréale. À contrario si vous faîtes du blé pour l'alimentation animale, vous serez déçu : les coûts sont trop importants et les rendements incertains."

Quatre variétés conseillées en triticale

Sur cette plateforme, le triticale a tiré son épingle du jeu. "Rien d'étonnant" pour les agriculteurs présents habitués à cultiver cette céréales à la fois pour son grain et sa paille.  Le rendement moyen du triticale a ainsi atteint 74 qx/ha sur la plateforme. Le PS (Poids Spécifique) a été pénalisé par les pluies fréquentes de cet été. Aucune protection fongicide n'a été réalisée sur la parcelle.
Ces essais variétaux ont permis à Mathias Déroulède et Yoann Ginestière de conseiller certaines variétés.
Ainsi RAMDAM, variété demi-précoce à épiaison, est la deuxième variété la plus productive des essais en montagne pour la deuxième année consécutive. " Son rendement est régulier mais son grain a une teneur en protéines peu élevée [...] elle peut néanmoins vous sauver la mise en cas de semis tardif."
ELICSIR est également une valeur sûre "très régulière dans ses résultats" et présente un "excellent profil agronomique vis-à-vis de l'oïdium et de la rhyncosporiose".
TRICANTO est remarqué pour sa productivité en paille "au-dessus du lot" malgré qu'elle ait été "pénalisée par le manque d'eau de début juin".
Enfin BIKINI, variété très précoce est recommandée dans les terres superficielles mais attention "elle ne doit pas être semée trop tôt au risque de l'exposer aux gelées printanières".
Ces quatre variétés ont fait leurs preuves depuis plusieurs années en montagne. " Quelques nouveautés méritent également de l'attention comme RGT RUTENAC très productive en grain et en paille, avec un bon profil maladies et une belle qualité de grain."
Mathias Déroulède pose cependant un bémol sur la variété BREHAT, "nous avons constaté une grande irrégularité de résultats suivant les essais sans savoir pourquoi et le risque de verse est important".

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Pascal Coste l’un des aiguillons agricoles de Valérie Pécresse
Encore peu évoqués jusqu’à présent, les sujets agricoles semblent enfin sortir de l’ombre dans la campagne présidentielle. L’…
Âgé de 16 ans, Sacha Guissez a été élu Mister Agri Junior 2022 et porte fièrement les valeurs transmises par ses parents et les couleurs de sa région.
Mister Agri Junior est puydômois !
Sacha Guissez a été élu, en décembre dernier, Mister Agri Junior et porte fièrement les couleurs de son futur métier et de sa…
Baptiste Arnaud, président de l'association 63 Saveurs.
"Une belle victoire pour la filière légumes"
Baptiste Arnaud, président de l'association 63 Saveurs.
Meilleurs voeux

Toute l'équipe d'Excepto et de l'Auvergne Agricole vous souhaite leurs meilleurs voeux pour 2022 !

Sébastien Vidal, nouveau président de Limagrain
« Sécurisons d’abord la production avant de sécuriser nos outils industriels »
La coopérative Limagrain porte à sa présidence Sébastien Vidal, succédant à Pascal Viguier, en poste depuis 2018.  
Lors de son allocution, Patrick Bénézit a assuré la mise en place prochaine d'un soutien, via les Chambres d'agriculture et les syndicats agricoles, pour aider les éleveurs à remplir leurs contrats.
La FNB rassure les éleveurs et les encourage à reprendre la main
La FNB et les syndicats agricoles puydômois ont donné rendez-vous aux éleveurs allaitants le 20 décembre dernier pour répondre à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole