Aller au contenu principal

MSA Auvergne
«Le suicide, un véritable problème de santé publique»

Le suicide frappe particulièrement la population agricole. Quels sont les chiffres, les causes, les symptômes, les moyens de lutte? Réponses avec Ollivier Ramousse, médecin Msa Auvergne

Ollivier Ramousse, médecin Msa Auvergne.

Quels sont les chiffres du suicide en France et en Auvergne ?

Les chiffres sont terribles. Chaque année en France on déplore près de 10 000 morts par suicide, soit deux fois plus que par accident de la route (4 000 morts en 2010). En Auvergne, les indices comparatifs de mortalité par suicide sont supérieurs à la France. Ces tristes résultats montrent bien que le suicide est un véritable problème de santé publique.

 

Le taux de suicide est-il aussi alarmant dans la population agricole ?

Différentes enquêtes montrent effectivement une surexposition du monde agricole. Comparé à la population générale, la fréquence du suicide dans le milieu agricole est multipliée par 1,6 chez les hommes et par 1,9 chez les femmes. Et le risque est multiplié par 2,6 dès lors que l’on compare les chiffres avec les cadres

 

Quels sont les causes et les signes précurseurs du suicide?

Il existe une multitude de causes. Certaines sont propres à l’individu, d’autres sont extérieures (environnement familial, social, professionnel, économique ou religieux…) Ceci étant, la première cause du suicide est la dépression dans 70 à 80 % des cas. Une dépression qui est aggravée parfois par d’autres facteurs tels que l’isolement social, l’évolution démographique en milieu rural ou l’augmentation du temps de travail.

Quant aux signes précurseurs des jours et instants qui précédent la crise suicidaire et le passage à l’acte, il faut être un professionnel formé pour savoir les déceler…

Quels sont les signes de la dépression ?

Il y a deux symptômes principaux: d’une part une humeur triste et dépressive, que l’on peut qualifier de « douleur morale » ; d’autre part, une perte d’intérêt et de plaisir pour les activités. On peut noter aussi le ralentissement, des troubles de la concentration et de la mémoire, l’asthénie ou encore une vision négative de soi. Pour parler de dépression il faut que les signes soient présents pendant au moins 15 jours, presque chaque jour, presque toute la journée.

Comment peut-on expliquer le passage à l’acte ?

Lorsque la douleur morale devient intense et insupportable, l’idée suicidaire peut alors apparaître comme une solution, puis comme LA seule solution possible pour échapper à la douleur devenue intolérable. Pour la personne, il s’agit alors de disparaître pour faire disparaître sa douleur. La mort apparaît comme l’unique choix possible. Mais il s’agit en fait d’un non choix puisque la personne est prise dans une sorte d’entonnoir réduisant toute liberté de choix.

 

De quelle manière la Msa Auvergne a-t-elle choisi d’aborder le problème du suicide ?

Par le biais de la prévention auprès des particuliers en situation de précarité, et des entreprises. Auprès des particuliers, l’action de la Msa se déroule en trois temps : le repérage via les agents de terrain, les services administratifs, les élus Msa, les Organisations professionnelles agricoles, les mairies. L’étude de chaque dossier par la Msa et la prise de contact avec l’assuré pour lui proposer des solutions. Enfin, pour faciliter l’accès aux interlocuteurs qui savent répondre à l’urgence de la crise suicidaire, la Msa a créé une plaquette d’information intitulée «Prévention du suicide, que faire?» dans laquelle sont répertoriées les associations qui écoutent les personnes en mal-être et leur entourage inquiet, en recherche d’un accompagnement

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Claude Font, élu à la FNO en charge du dossier loup
Claude Font : «L’objectif fixé, c’est zéro attaque»
Premières tendances de prédation en 2020, projet gouvernemental de rehaussement du plafond de prélèvement, l’actualité autour du…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole