Aller au contenu principal

Le Puy-de-Dôme soutient l’accès aux loisirs des enfants en situation de handicap

Afin de renforcer son soutien pour l’accès aux loisirs des enfants en situation de handicap, le département a signé la convention DAHLIR, le 9 janvier dernier, à Clermont-Ferrand.

La convention de partenariat a été signée par Jean-Yves Gouttebel, président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme ; Danièle Polvé-Montmasson, préfète du Puy-de-Dôme ; Bernard Triviaux, directeur de la CAF 63 ; Elisabeth Crozet, vice-présidente du Conseil départemental chargée du Handicap et des Personnes âgées ; Présidente déléguée de la MDPH 63 ; André Bertrand, président du DAHLIR.

Elan de solidarité en Haute-Loire, en 2006. Face à des associations et des structures qui ne se posaient pas vraiment la question de leur ouverture aux personnes en situation de handicap, certains ont décidé d’agir. C’est ainsi que des représentants du Comité départemental et sportif ont créé le Dispositif d’Accompagnement de l’Humain vers les Loisirs Intégrés et Réguliers : le DAHLIR. Leur ambition ? Aider enfants et adultes en situation d’exclusion, de handicap ou de maladie chronique en les faisant participer à des activités dont ils sont souvent éloignés. L’aspiration est aujourd’hui plus grande : développer le concept dans les 4 départements de l’ex-Auvergne.

 

Le Puy-de-Dôme expérimente le concept

Dès 2016, le Puy-de-Dôme, a choisi d’expérimenter le DAHLIR sous l’impulsion de l’Etat. Et ils étaient nombreux à signer la convention de partenariat le 9 janvier dernier à l’Hôtel du Département à Clermont-Ferrand, en présence de Pierre-Emmanuel Baruch, directeur de l’Association DAHLIR ; et Martine Manceau, Présidente du Conseil d’Administration de la CAF du Puy-de-Dôme. Le Conseil départemental, la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), la CAF, l’Etat et les représentants de l’association, tous étaient présents pour s’engager dans le développement du DAHLIR dans le Puy-de-Dôme. Dans un premier temps dans le département, l’objectif est d’intégrer des enfants en situation de handicap en Centre de Loisirs Sans Hébergement (CLSH). Cet accueil spécifique nécessite généralement la présence d’un animateur supplémentaire, financé par le fonds départemental de compensation du handicap, lui-même abondé par le Conseil départemental et la CAF. En 2016, le Conseil départemental et la CAF ont tous deux réservé 10 000 euros au financement de ces actions.

L’Humain au cœur du projet

A sa naissance, le « H » du DAHLIR signifiait le Handicap. 10 ans plus tard, c’est l’Humain qui est placé au cœur du projet. Le bien-être de l’enfant étant une priorité, le dispositif est gratuit pour les familles et à proximité de leur domicile, afin de répondre au concept de « l’accessibilité universelle ». Les parents peuvent prendre contact directement au sein de l’antenne puydômoise située 15 bis, Rue du Pré-la-Reine à Clermont-Ferrand, avec les deux référentes départementales Claire Cordelette et Emeline Rey. Après avoir instruit le dossier, les responsables de l’association intègrent l’enfant en situation de handicap à une activité ou dans un centre de loisirs. Toutes les préconisations sont prises concernant l’accompagnement nécessaire. S’ensuit une réunion bilan avec la famille et la structure d’accueil dans le but d’évaluer les difficultés et les progrès de l’enfant. L’objectif est d’adapter au mieux l’accueil à l’enfant pour la prochaine visite. Ainsi depuis juillet 2016, c’est pas moins de 11 enfants puydômois qui ont déjà tiré profit de l’association.

Soutenir les personnes âgées en situation de handicap

 

Le projet espace autonomie 63 qui sera initié en 2017 prévoit la mise en place d’un espace commun pour les personnes âgées et handicapées, géré par la MDPH. Conseils sur les aides techniques pour aménager un logement, faire des économies d’énergie, lutter contre l’habitat indigne, les personnes en perte d’autonomie y trouveront toutes informations et documentations utiles.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole