Aller au contenu principal

Forêt
Le préfet de région apprend à connaître la forêt

Le CRPF(1) a réuni les acteurs de la forêt privée pour une rencontre avec le préfet de la région Auvergne, Francis Lamy.

De gauche à droite, Anne-Marie Bareau, présidente du syndicat des sylviculteurs du Puy-de-Dôme, Anne-Laure Soleilhavoup, directrice du CRPF, Francis Duplay, administrateur au CRPF, Francis Lamy, préfet de la région Auvergne et Benoit Jacquemain, directeur-adjoint de la DRAAF.

La filière bois est stratégique pour l’Auvergne puisque la forêt recouvre plus de 27% du territoire. Chaque an-née plus de 2 500 000 m3 sont mobilisés et ce grâce en partie aux propriétaires privés.

Dans l’optique de faire connaître les atouts et les contraintes de la forêt privée, le CRPF a organisé une rencontre entre Francis Lamy, préfet de région, et les acteurs de cette filière. Dans une salle de la mairie de Celles-sur-Durolle, le 6 février dernier, l’heure était aux explications.

 

Planter le décor

Ce jour de février, Francis Lamy était présent surtout pour s’informer sur la forêt auvergnate et écouter les différents acteurs présents. Le syndicat des sylviculteurs du Puy-de-Dôme, le CRPF et bien sûr l’ONF(2), ainsi que quelques propriétaires privés, ont parlé de leurs forêts au préfet.

La forêt de production en Auvergne représente plus de 700 000 ha dont près de 600 000 ha appartiennent aux propriétaires privés. Ces derniers, au nombre de 210 000, ont des propriétés moyennes inférieures à trois hectares. Malgré ce morcellement, cette forêt privée produit chaque année plus de cinq millions de mètres cube dont 67% sont des résineux. Cette filière emploie près de 12 000 personnes et 500 entreprises vivent grâce à elle. La gestion et le développement de ces forêts est donc primordiale pour l’économie de la région. Le CRPF a d’ailleurs mis en place des plans de développement dont l’un des premiers a été initié sur le Massif de la forêt Thiernoise.

Plan de stimulation

Pendant cinq ans, un technicien du centre était au service des propriétaires. Le but : stimuler la gestion forestière de ce territoire à travers des visites, des formations... A la suite de ce plan de développement, un Groupement des Sylviculteurs de la Montagne Thiernoise a été créé et 3 000 ha ont été mobilisés pour la coupe. Le préfet a salué cette initiative. « L’appui financier des collectivités territoriales sur ces plans de développement est déterminant. Nous sommes dans une période où l’enjeu est important pour l’exploitation de la forêt. J’ai compris que la forêt privée est très morcelée mais qu’elle est dans des phases de changement. Ces plans de développement sont une façon de transformer les choses en profondeur. »

Lors de cette réunion, les propriétaires présents ont également fait part de leurs inquiétudes et particulièrement en ce qui concer-ne la réintroduction du cerf. Les problèmes qu’engendrent parfois la réglementation dans l’exploitation forestière ont été évoqués. L’après-midi s’est conclue par la visite d’une parcelle forestière.

 

1-Centre régional de la propriété forestière

2- Office national des forêts.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le Covid aura finalement eu raison du plus grand rassemblement du monde de l'élevage.
Le Sommet de l'élevage reporté en 2021
Le rendez-vous européen des professionnels de l'élevage prévu début octobre à Clermont-Ferrand ne se tiendra pas cette année.
De gauche à droite : Bertrand Bissuel, directeur du lycée, Alain Mercier, président de la Communauté de communes Dômes Sancy Artense , Brice Hortefeux et le sénateur Jean-Marc Boyer.
Des travaux au lycée de Rochefort-Montagne
Le lycée agricole de Rochefort-Montagne est engagé dans un plan de rénovation de ses bâtiments pour lequel la Région contribue à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole