Aller au contenu principal

Campagnols  terrestres
Le Phosphure de zinc prend le relais

Les appâts blé Super Caïd à la bromadiolone ont été retirés du marché avant l’été ; des appâts au phosphure de zinc montrent des résultats prometteurs.

Lutte contre les campagnols.

Les pluies automnales ont mis en évidence une recrudescence d’indices de campagnols terrestres sur une large partie du département du Puy de Dôme. Beaucoup de secteurs sont concernés par ce regain d’activité. Localement, les prairies peuvent être très dégradées.
Naturellement, la population de campagnols augmente entre le printemps et l’automne du fait du fort taux de reproduction de l’espèce. Toutefois, les forts niveaux constatés sur certains secteurs, notamment sur le Cézallier et son pourtour, laissent penser à un nouveau pic de pullulation, cinq ans après le précédant.
La lutte, si elle est encore possible, doit s’envisager dès maintenant afin de sauvegarder les stocks fourragers de l’année à venir. La surveillance des parcelles est un préalable à la lutte.
Si les dégâts sont localisés et peu nombreux, le piégeage peut être mis en place (pièges Topcat contre les campagnols et pièges Cauet contre les taupes, par exemple).
Si le niveau de présence est un peu trop haut, mais encore raisonnable, une lutte par appâts empoisonnés peut être mise en place.
Au-delà du 20 décembre 2020, l’utilisation des appâts Super Caïd à la bromadiolone est interdite. Jusqu’à cette date, ils peuvent être employés sous couvert d’un avis de traitement  communal, et en respectant la dose de 7,5 kg/ha. Seules les parcelles dont le niveau d’infestation est inférieur à 33% peuvent être traitées avec ce produit. Afin de compenser la disparition des appâts à la bromadiolone, des produits à base de Phosphure de zinc ont été homologués et mis sur le marché en France.
Deux spécialités commerciales sont disponibles pour la lutte contre les campagnols (campagnols terrestres, des champs et provençaux) : Ratron GL et Ratron GW.
Le Ratron GL, sous forme de lentille, n’a pas montré une grande efficacité contre le campagnol terrestre. Selon les essais conduits au niveau national, il serait plus efficace sur campagnol des champs. Le Ratron GW, sur support grain de blé, a donné des résultats très prometteurs (plus de 85% d’efficacité) lors des essais menés en conditions sèches et lorsque la densité de campagnols est encore raisonnable (moins de 50% d’infestation).
Les premiers retours d’expérience d’éleveurs ayant testé le produit cet automne sont aussi très encourageants en terme d’efficacité. Un bémol à l’utilisation de ces appâts est le mode d’application manuel. En effet, cet appât ne peut pas être distribué à la charrue sous-soleuse. L’application doit se faire manuellement en respectant la quantité maximale de 2kg/ha/an.
Tout comme le Super Caïd, le Ratron est un produit phytosanitaire donc le Certiphyto est obligatoire pour acheter et utiliser ce produit, qui n’est pas autorisé en Agriculture biologique.
Depuis le début de l’été, la FDGDON propose le Ratron GW à la vente à ses adhérents.
Quelle que soit la lutte mise en œuvre, pour être optimale, elle doit être collective et coordonnée à l’échelle locale. Le GDON (Groupement de Défense contre les Organismes Nuisibles) est l’organe de coordination de ces luttes contre les nuisibles. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre président de GDON ou de votre référent communal.

Aides du FMSE


Le FMSE indemnise les frais de lutte contre le campagnol terrestre et la taupe à tout agriculteur souscripteur d’un contrat de lutte quinquennal. La prise en charge est de 75% du coût hors taxe, avec des plafonds fixés par le FMSE. La FDGDON 63 est en charge de la gestion des contrats de lutte et du traitement des demandes d’indemnisation des agriculteurs adhérents de son département.
Pour tout renseignement, contactez la Fdgdon au 06 07 61 01 27.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole