Aller au contenu principal

Le Livradois-Forez va fêter l’agriculture

La nouvelle édition de la Finale départementale de labour est, cette année, organisée par les jeunes agriculteurs de l’intercanton d’Ambert.

Après Madriat l'an dernier, les candidats à la Finale de labour sont attendus, cette année, à Marsac-en-Livradois.

La commune de Marsac-en-Livradois s’apprête à accueillir, dans un peu moins d’un mois, le Concours départemental de labour, organisé par les Jeunes agriculteurs de l’intercanton d’Ambert. Après 2009, et le formidable succès du concours départemental de la race montbéliarde, c’est à un autre type d’événement auquel les jeunes du Livradois-Forez s’attèlent. Ils entendent bien faire de la journée un moment convivial, chaleureux et surtout mémorable. Pour cela, les derniers détails de l’organisation sont sur le point d’être calés.

Les organisateurs vous attendent donc à Marsac-en-Livradois, au lieu-dit Flaittes pour venir découvrir ou redécouvrir la Finale de labour… et bien plus encore. Cet événement outre le fait qu’il présente une technique de travail du sol courant dans le département, permet aussi de parler d’agriculture avec le grand public.

Des courses de Moiss’Bat Cross en fil rouge

Et pour attirer ce grand public des animations sont mises en place. Cette année, en fil rouge sur la journée, se dérouleront des courses de Moiss’bat Cross. C’est une association venue de la Haute-Loire qui se chargera du spectacle : les engins, en général trop vieux pour moissonner, sont gonflés, relookés pour connaître les gloires du stade, en l’occurrence la piste d’auto-cross de Flaittes. Les machines sont allégées, des arceaux pour la sécurité sont adaptés et des rails de sécurité sont rajoutés autour de la moissonneuse pour pouvoir passer devant les autres ! Un évènement à ne surtout pas manquer.

En plus de ces courses, des baptêmes en montgolfière (gratuits) sont proposés. Un marché de terroir et une exposition de tracteurs anciens seront présents. Une vitrine du matériel de dernière génération sera visible, avec la présence de concessionnaires de matériel agricole et de la CUMA locale. Les enfants ne seront pas oubliés et des jeux leurs seront dédiés. Le repas peut bien sûr être pris sur place. Pour le déjeuner, les JA propose un jambon à la broche.

Avec un tel programme, complet et attirant, les JA de l’intercanton espèrent attirer les spectateurs au-delà des habitués.

Vous souhaitez participer au concours de labour

 

Les conditions : Il faut être agriculteur, salarié agricole, aide familial ou étudiant dans l’agriculture. Il faut être âgé de plus de 16 ans et de moins de 35 ans, relever du régime social de la MSA.

Chaque candidat doit être accompagné d’un commissaire, qu’il choisit.

Le Labour se fait soit en planches, soit à plat, au choix du candidat.

Plus de renseignements ou pour obtenir un fiche d’inscription : 04.73.44.46.80.(JA 63).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole