Aller au contenu principal

Le Laboratoire Terana en ordre de marche pour réaliser les analyses

Réquisitionné par la Préfecture du Puy-de-Dôme, le laboratoire public d’analyses Terana réalise désormais des tests virologiques (dits PCR) de dépistage du Covid-19 renforçant ainsi les moyens des laboratoires de biologie médicale.

La laboratoire Terana a été réquisitionné par la Préfecture du Puy-de-Dôme pour « effectuer l’examen de détection du génome du SARS-CoV-2 par RT PCR ». Les équipes de Terana s’étaient déjà préparées à cette annonce en travaillant de concert avec l’ARS (Agence Régionale de Santé).

Un partenariat avec le CHU de Clermont-Ferrand

Cette mise à disposition a été rendue possible par la signature d’une convention de partenariat avec le CHU de Clermont-Ferrand, permettant à Terana de venir en renfort pour accroître la capacité d’analyses et ainsi accélérer les campagnes de dépistage notamment dans les EHPAD. « Nous sommes très heureux de pouvoir participer activement à l’effort national en mettant à contribution nos équipes plus que jamais mobilisées, nos savoir-faire scientifiques et nos équipements performants. Avant même l’annonce de la Préfecture du Puy-de-Dôme, nous commencions déjà à échanger avec le Centre Jean Perrin à Clermont-Fd, pour mettre en place un plan d’action et ainsi être rapidement opérationnels. Nous pouvons réaliser jusqu’à 400 analyses PCR par jour ce qui devrait apporter une aide précieuse aux laboratoires », se félicite Corinne Chamalet, directrice du laboratoire Terana  Puy-de-Dôme.

400 analyses par jour

Habilité à réaliser des analyses en santé animale, hydrologie et hygiène alimentaire, le laboratoire Terana entre désormais dans la lutte pour limiter la propagation du Covid-19. « Nos équipes sont habituées à manier des agents très pathogènes dont certains transmissibles à l’Homme comme le prion, l’agent responsable de la vache folle (ESB) ou encore les salmonelles et la Fièvre Q. Nous sommes équipés pour réaliser des analyses en grande quantité car nous travaillons habituellement pour prévenir des épidémies animales dans les cheptels », précise Hélène Roques, responsable du service santé animale de Terana Puy-de-Dôme. Et de poursuivre : « Les tests PCR (Polymerase Chain Reaction) vont nous permettre de rechercher le matériel génétique du virus pour détecter sa présence chez un individu suspecté d’être infecté. Ces analyses virologiques, réalisées à partir d’écouvillons nasaux principalement, seront effectuées sur notre site du Puy-de-Dôme, à Lempdes. »

Terana en chiffres…

60 ans d’expertise

5 départements (Cantal, Loire, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et Rhône)

4 sites

32 000 clients, 130 agents

4 domaines d’expertise : santé animale, hygiène alimentaire, métrologie, hydrologie/environnement

1,5 million d’échantillons analysés chaque année

12 programmes d’accréditation COFRAC

10 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole