Aller au contenu principal

Circuits courts
Le Département vote un plan de soutien aux circuits courts

Dans la cadre de son engagement dans le processus de transition écologique, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme développe et promeut les circuits de proximité.

Ateliers de transformation à la ferme.

Afin d’encourager la transition écologique du territoire puydômois et ainsi contribuer à produire, transformer et consommer local et durable, un plan de soutien circuits courts de près de 1,2 million d’euros a été voté en session par le Conseil départemental du Puy-de-Dôme.
Cette enveloppe est destinée à faciliter la réalisation de projets de modernisation/création d’ateliers de transformation à la ferme et à encourager la modernisation d’outils de production, le développement de l’agriculture biologique, la valorisation de la filière forêt-bois et des espaces agricoles (pastoralisme, autonomie énergétique, réouverture d’espaces en friches et plantation de haies). " Près de 280 dossiers reçus depuis septembre seront aidés et ce financement contribuera également au fonctionnement de 35 nouvelles installations agricoles en circuit court " a indiqué le président Jean Yves Gouttebel à l’occasion d’une conférence de presse.

De la betterave aux cultures alternatives

Par ailleurs, suite à la fermeture de la sucrerie Bourdon fin 2019, le Département a décidé de réorienter les 360 000€ du plan de filière betterave qui avait été mis en place avec le syndicat betteravier afin de maintenir la culture dans le Puy-de-Dôme et consolider la pérennité de la Sucrerie de Bourdon. Cette enveloppe budgétaire est désormais attribuée, via le plan de soutien aux circuits courts, à la mise en place de cultures alternatives : cultures légumières, arboricoles, petits fruits, légumineuses à graines, plantes aromatiques et médicinales et culture de miscanthus.
" Ce dispositif est une manière directe de poursuivre le soutien du Département aux anciens producteurs de betteraves et d’encourager la transition agro-écologique des exploitations en zone de plaine avec la promotion de la diversification des cultures et du développement de nouvelles filières de production " a conclu le président Gouttebel.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole