Aller au contenu principal

Rénovation du siège social au cœur de Clermont-Ferrand
Le Crédit Agricole Centre-France se dote d’un bâtiment amiral d’envergure

Après trois ans et demi de travaux, le siège social du Crédit Agricole Centre-France vient d’entrer en service dans le quartier des Salins à Clermont-Ferrand.

Chantal Debost, présidente du Crédit Agricole Centre-France, accompagnée de Frédéric Baraut, directeur général.

Cinquante ans après la pose de la première pierre, le Crédit Agricole Centre-France entame une nouvelle ère. Au pied de la place des Salins, poumon historique des organisations agricoles au cœur de Clermont-Ferrand, le siège de la banque, rayonnant sur cinq départements (Allier, Cantal, Puy-de-Dôme, Creuse et Corrèze), s’ancre définitivement autour d’un bâtiment amiral imposant, après avoir été tenté par la délocalisation au nord de la capitale régionale du côté de Cébazat. Un projet finalement abandonné, il y a trois ans, alors que la possibilité de racheter des bâtiments attenants au siège, celui de la MSA notamment, devenait possible. Si les façades ont été conservées car classées, l’intérieur a été revu de fond en comble avec un fil conducteur « l’amélioration des conditions de travail des équipes », résume Frédéric Baraut, directeur général. Sur 17 000 m² de surface, le bâtiment s’élève sur sept étages, abritant un centre de formation, des bureaux modulables, des salles de réunion évolutives, des salles de pause, un auditorium de 130 places, un jardin en forme de gigantesque patio, et évidemment une agence(1) dont l’organisation compte répondre aux nouveaux besoins des clients.

Transition énergétique et bien-être au travail

Coût des travaux réalisés à plus du tiers par des entreprises locales : 65 millions d’euros, « soit deux fois plus que si nous avions investi sur le site de Cébazat. Mais cela correspond à un choix politique de rester à Clermont-Ferrand pour en faire bien plus qu’un programme immobilier mais un vrai projet de territoire, en cohérence avec nos valeurs », poursuit le directeur général. Au final, le bâtiment abrite depuis le 27 juin, 500 collaborateurs qui évoluent au sein d’un site ayant obtenu le niveau de certification Breeam(²) « excellent ». Les critères pris en compte sont notamment : la gestion de l’énergie, le niveau de pollution des bâtiments, la gestion de l’eau, la valorisation des déchets, la santé et le bien-être des occupants. Dans ce cadre : 339 panneaux photovoltaïques et trois cuves de rétention d’eau ont été installées, tandis que la réduction énergétique escomptée est de l’ordre de 30%. Cette rénovation d’ampleur a été l’occasion pour la caisse régionale de rapatrier toutes ses équipes dont certaines travaillaient jusqu’à présent sur plusieurs sites autour de Clermont. Outre les travaux réalisés au siège, le Crédit Agricole Centre-France a rénové ces dernières années, trois autres sites : Aurillac dans le Cantal, Naves en Corrèze et Toulon-sur-Allier dans l’Allier.

1. L’agence ouvrira ses portes au public à compter du mois de septembre.
2. La certification britannique BREEAM, ou Building Research Establishment Environmental Assessment Method, créée en 1990, est devenue le standard international pour évaluer l’impact environnemental d’un bâtiment pour une architecture plus écologique prenant en compte le bien-être humain.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le jeu "La Grange" est une représentation simplifiée d'un territoire d'élevage. Son objectif est la co-construction par les joueurs d'une grange qu'ils devront faire évoluer au fil du temps, des contraintes et des souhaits partagés.
GAMAE : des jeux sérieux pour répondre à de sérieux enjeux
L’INRAE présente GAMAE, la première plateforme française de ressources scientifiques et techniques dédiée aux « jeux sérieux »…
Sécheresse plans de maïs
Le département du Puy-de-Dôme reconnu pour les calamités agricoles
Une partie du Puy-de-Dôme reconnue au titre des calamités agricoles avec 158 communes concernées. Les demandes d'indemnisation…
Durant la période qui précède la reprise de l’exploitation, Sylvain investit l’argent qu’il gagne dans son futur cheptel de vaches Aubrac.
Une transmission hors-cadre familial réussie !
Jean-Louis Lescure, exploitant retraité depuis octobre 2021, a eu la chance de trouver un jeune repreneur pour son exploitation.…
Méthaniseur
Méthanisation : solution d’avenir en milieu agricole
Bertrand Duprat, agriculteur méthaniseur et vice-président de l’association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF),…
La nouvelle programmation FEADER 2023-2027 en Auvergne Rhône-Alpes met l'accent sur l'installation et les investissements agricoles.
La Région assoit son soutien à l'agriculture
Les services de la région Auvergne Rhône-Alpes ont présenté le nouveau programme FEADER 2023-2027 à l’occasion d’une rencontre…
Julien Villedieu, Éric Villedieu et Jean-François Geille se tenant devant leur bâtiment récemment agrandi.
Robots de traite en circulation libre et maintien du pâturage
Mardi 8 novembre, des portes ouvertes bâtiment étaient organisées par l’EDE 63 au Gaec du Puy de Boucaud à Heume-l’Église,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole