Aller au contenu principal

Le contrôle des structures, un outil qui a fait ses preuves

Baptiste Arnaud, président Jeunes Agriculteurs 63

Que pensez-vous du retrait du projet expérimental du gouvernement visant à supprimer le contrôle des structures ?

C’est une très bonne chose. A plusieurs reprises au niveau national, nous avons dénoncé l’idée de supprimer un jour le contrôle des structures. C’est un outil qui a fait ses preuves en matière d’installation d’agriculteurs et de consolidation d’exploitations sur l’ensemble de notre territoire. Il a permis de maintenir une agriculture diversifiée, à taille humaine et viable. Je ne vois pas au nom de quoi aujourd’hui nous supprimerions cet outil qui en Limagne par exemple, a permis de maintenir un certain équilibre économique des exploitations avec des surfaces de 80 à 100 ha/UTH.

Par ailleurs dans des secteurs à forte pression, le contrôle des structures est indispensable à la consolidation et au développement des entreprises agricoles. Nous resterons donc vigilants sur les suites qui pourraient être apportées à ce projet de suppression…

 

Avec la fusion des régions, le schéma régional des structures est-il appelé à évoluer ?

Evidemment. Et d’ailleurs la profession n’est pas restée inactive sur ce sujet. A l’ère de la région Auvergne, nous avions défini un schéma régional des structures commun aux quatre départements. Plus récemment avec la fusion, nous avons enclenché un travail d’harmonisation du schéma régional des structures avec Rhône Alpes ; un schéma qui prend en compte la réalité du terrain et qui est ventilé en 3 projets différents : un schéma pour l’Allier, un pour la Loire et les Monts du Forez, un troisième commun aux autres départements Auvergne Rhône Alpes.

Nul besoin alors que l’État intervienne de son côté sur la question et en rajoute une couche ! La concertation est déjà assez compliquée à l’échelle de la grande région pour faire évoluer l’outil dans un cadre harmonisé…chaque sujet abordé étant le théâtre de différentes concessions ; alors évitons que l’État ne vienne en plus y mettre son nez !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
De gauche à droite : Bertrand Bissuel, directeur du lycée, Alain Mercier, président de la Communauté de communes Dômes Sancy Artense , Brice Hortefeux et le sénateur Jean-Marc Boyer.
Des travaux au lycée de Rochefort-Montagne
Le lycée agricole de Rochefort-Montagne est engagé dans un plan de rénovation de ses bâtiments pour lequel la Région contribue à…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole