Aller au contenu principal

Le Conseil régional et l’INRA formalisent leurs engagements

Vendredi 12 décembre, une convention-cadre de partenariat a été signée entre la Région et le Centre de recherche de Clermont-Ferrand Theix.

François Houllier, Président Directeur Général de l’Inra, et Alain Bussière, Vice-Président du Conseil régional d’Auvergne, ont signé récemment une convention de partenariat au profit de la recherche agronomique auvergnate.

12 décembre dernier, une convention-cadre de partenariat, en présence de nombreuses personnalités des secteurs de l’agroalimentaire et de la recherche dans les locaux du nouvel Hôtel de Région.

C’est une première pour le Conseil régional. Comme le souligne Alain Bussière, Vice-Président du Conseil régional d’Auvergne, «il n’est pas habituel pour le Conseil régional de signer des conventions-cadres avec des organismes qui ont une vocation nationale». Mais la position du Centre de recherches de Clermont-Ferrand Theix, premier établissement public scientifique et technologique de la région par son effectif (750 personnes), le justifie.

Conclue pour une durée de 5 années, la convention recense les priorités et thématiques scientifiques sur lesquelles les deux protagonistes s’accordent ainsi qu’une liste d’outils disponibles pour décliner ces priorités.

En concentrant les moyens de recherche sur des axes ciblés tels que les systèmes herbagers, la nutrition préventive, la génétique des céréales et arbres fruitiers, l’épidémiologie prédictive, l’Inra se dote d’une politique régionale cohérente avec les orientations socio-économiques du territoire. Cet effort de formalisation participe à un souci de lisibilité sur le travail des chercheurs et facilite le dialogue avec les autres acteurs du territoire.

 

Une collaboration historique

Si la convention conclue entre le Conseil régional d’Auvergne et l’Inra est un fait nouveau, leur coopération est établie depuis de nombreuses années.

En effet, la Région Auvergne apporte un concours financier régulier aux travaux de recherche conduits par les équipes de l’Inra en région à travers des bourses de thèses, des allocations de post-doctorants ainsi que le soutien à des investissements structurants.

À travers cette collaboration, la Région Auvergne espère que les résultats de la recherche scientifique permettront de préparer l’agriculture de demain, en anticipant sur les mutations à venir, et de démultiplier les impacts de l’agriculture sur l’économie locale qu’il s’agisse du secteur agro-alimentaire mais également des secteurs connexes tels que le machinisme, la gestion des bases de données, la conception de capteurs...

Le Conseil régional d’Auvergne concourt ainsi à conforter le dynamisme du Centre de recherches Inra de Clermont-Ferrand Theix dont le périmètre à vocation à s’accroître au 1er janvier 2015 par la création du Centre de recherches Inra de Clermont-Ferrand/Lyon/Aurillac, une extension à la région Rhône-Alpes qui anticipe sur le contour futur des régions administratives.

Lisibilité

À travers ce partenariat, l’Inra se dote d’une politique cohérente avec les orientations socio-économiques du territoire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole