Aller au contenu principal

Le concours annuel s’enrichit de Palmes d’herbe

Le concours officiel de l’AOP Saint-nectaire se déroulera le dimanche 5 août à Bagnols à l’ouest du Sancy dans le Puy-de-Dôme.

En marge du concours, un vaste marché de terroir sera organisé.

Cette compétition mettra à l’épreuve plus d’une centaine de Saint-nectaire dans trois catégories : concours fermier, concours laitier, challenge affineur. Le jury de professionnels sera présidé cette année par le lycée hôtelier de Chamalières, représenté par Christian de Gaspari, professeur de restaurant et d’hébergement. Il s’agit là d’une véritable fierté pour ce passionné de fromages. « Notre établissement a pour vocation d’enseigner aux jeunes élèves venant de toute la France la meilleure connaissance possible des appellations fromagères. C’est d’autant plus important dans notre région qui produit plusieurs fleurons de nos plateaux de fromages. En septembre dernier, notre lycée hôtelier a élaboré aux côtés de l’Interprofession Saint-nectaire le buffet de fromages dans le cadre de l’Assemblée Générale du Conseil National des Appellations d’Origine Laitières (CNAOL) qui s’est déroulée à SuperBesse. C’était une première et la démarche a été très appréciée des étudiants ».

Dès 9h, le jury de professionnels présélectionnera les dix meilleurs saint-nectaire fermiers. Forme et croûtage, texture de la pâte et goût du fromage, le jury appréciera une multitude de critères pour départager les producteurs. L’après-midi, la compétition montera en puissance avec la finale du concours fermier, le concours officiel laitier et le « Challenge affineurs ».


La remise des prix aura lieu à 15h. Le concours est ouvert au public et commenté en direct pour expliquer toutes les subtilités de l’AOP Saint-nectaire, 3ème AOP fromagère au lait de vache et 1ère AOP fermière d’Europe. Comme le veut la tradition, tous les fromages du concours seront ensuite offerts à la dégustation.

Indicateurs de durabilité


L’interprofession remettra également ce jour-là ses premiers Trophées Prairies AOP Saint-nectaire sous forme de « Palmes Herbe » récompensant des exploitations pour leurs pratiques. Le concours se compose de deux catégories « Ferme d’Avenir » et « Ferme Remarquable », dont le degré de précision des indicateurs est plus important, et se déroule en deux étapes : la première à l’échelle du système d’exploitation et la deuxième à l’échelle d’une parcelle de fauche. Aux différentes étapes, un jury de quatre experts aux compétences multiples (botanique, environnementale, fourrage et services rendus par les prairies) s’est réuni. Leur travail a donc été de sélectionner les systèmes agricoles qui respectent au mieux l’équilibre entre la préservation de la ressource naturelle et la production de Saint-nectaire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
A Sugères (63), Eugénie Schaff a construit une chèvrerie.
Une chèvrerie au service de son éleveuse
A Sugères (63), Eugénie Schaff a construit une chèvrerie et un local de transformation pour augmenter sa production de fromages…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole