Aller au contenu principal

Concours
L’Aubrac présente son fleuron dans le Puy-de-Dôme

Le 10 septembre prochain, le syndicat Aubrac des volcans vous donne rendez-vous au lycée agricole du Breuil-sur-Couze pour le concours départemental de la race.

Le compte à rebours est enclenché ! Dans quelques jours, le samedi 10 septembre exactement, le coup d’envoi sera donné au 20ème concours départemental Aubrac. Un évènement attendu par les éleveurs du Puy-de-Dôme et par les visiteurs qui, chaque année, n’hésitent pas à venir découvrir le fleuron de la race départementale tout en goûtant à une journée de convivialité.

15 élevages en concours

Une centaine des plus beaux représentants de la race est attendue sur le ring. « C’est un peu moins que les années précédentes en raison de la sécheresse, véritable source d’inquiétude pour les éleveurs, et aussi de l’éloignement du site qui peut freiner certains d’entre eux » reconnait Sébastien Laubanie, président du syndicat Aubrac des volcans. Mais quoi qu’il en soit, le fleuron Aubrac issu d’une quinzaine d’élevages essentiellement puydômois sera bien au rendez-vous. « Sur les 35 élevages adhérents au syndicat, cela représente une belle proportion d’éleveurs engagés dans le concours. Tous participent à l’organisation de l’évènement dans une ambiance à la fois professionnelle et conviviale afin que cette journée soit un moment privilégié pour se (re) voir, échanger et comparer ses animaux » souligne le président. Deux juges agréés désignés par l’OS Aubrac départageront la crème de la crème ! Ils jugeront les animaux sur différents critères : vaches très profondes avec une large poitrine, un bassin plat et large etc...  « L’objectif de la vache Aubrac est de produire des veaux. Elle a donc besoin de largeur mais pas d’arrondi ! » spécifie Sébastien Laubanie. L’an dernier, 3 élevages du Puy-de-Dôme ont concouru au national Aubrac organisé au Sommet de l’élevage.

Promouvoir la race

Le concours départemental est aussi l’occasion de promouvoir la race et l’élevage dans le département. « L’Aubrac est la seule race en constante évolution dans le Puy-de-Dôme, soit +9% par an depuis 2 ans, ce qui porte le cheptel à près de 90 000 animaux. Cette tendance à la hausse se retrouve également au plan national avec une progression annuelle du cheptel de 5% en moyenne. Sur notre département, le cheptel Aubrac se développe particulièrement dans les secteurs de semi et haute montagne notamment sur Thiers et Besse » précise le président. Cette belle progression s’explique par les avantages de cette race rustique : « C’est une race résistante, qui s’adapte à des conditions climatiques extrêmes y compris les sécheresses. Son petit format fait qu’elle est peu exigeante en matière de nourriture, c’est donc une race un peu économique ! Docile, elle est aussi reconnue pour avoir un bon niveau de fécondité et des facilités de reproduction. Elle dispose enfin d’une bonne valorisation ». Des avantages à venir découvrir par soi-même le samedi 10 septembre sur le site du Breuil-sur-Couze où un marché de producteurs, une tombola (1 génisse Aubrac à gagner ou sa valeur) des repas* et animations complèteront la journée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Les éleveurs du syndicat Aubrac des Volcans sur le ring confectionné en partenariat avec les élèves du lycée du Breuil-sur-Couze.
L'Aubrac a fait le show au château du Breuil !
La 20ème édition de la compétition départementale Aubrac a rassemblé une centaine d'animaux et attiré plus de 600…
Une équipe de professionnels et de techniciens au complet pour organiser le concours départemental Salers du Puy-de-Dôme version 2022
#salers2022, une belle réussite !
Samedi 27 août, c’était au tour de la commune d’Ardes-sur-Couze d’accueillir le concours départemental Salers et de mettre en…
Le 8 septembre, la coopérative a inauguré son nouveau moulin dans la plaine de Saint-Ignat, en présence de nombreuses personnalités politiques locales.
Limagrain inaugure son nouveau moulin
Limagrain a inauguré son nouveau moulin à blé à Saint-Ignat, après plus de deux ans de travaux et 24 millions d'euros d'…
L’Aubrac présente son fleuron dans le Puy-de-Dôme
Le 10 septembre prochain, le syndicat Aubrac des volcans vous donne rendez-vous au lycée agricole du Breuil-sur-Couze pour le…
De gauche à droite : Gilles Flandin et Damien Bonaimé, respectivement président et directeur de la Safer Auvergne-Rhône-Alpes.
La Safer Auvergne-Rhône-Alpes présente sa feuille de route 2022-2028
À l’occasion de la rentrée 2022, la Safer Auvergne-Rhône-Alpes a présenté sa feuille de route pour les années à venir. Gilles…
Bouteille de lait
Prix du lait : à la recherche de plus de visibilité
La juste rémunération des producteurs de lait est toujours au cœur des combats de la Fédération des producteurs de lait du Puy-de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole