Aller au contenu principal

Chien  de  troupeau
L'association des chiens de troupeau trouve un nouvel essor

L'Association puydômoise des chiens de troupeau prend un nouvel élan en renforçant son partenariat avec la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme pour la réalisation de ses formations.

Chien de troupeau

Lors de son assemblée générale, l'Association puydômoise des chiens de troupeau a annoncé se rapprocher de la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme pour la réalisation de ses formations. Les adhérents bénéficieront ainsi des financements Vivéa permettant d'approfondir encore davantage le dressage de leurs compagnons à quatre pattes.

Conseiller, accompagner, aider

Depuis plus de 20 ans maintenant, l'association puydômoise des chiens de troupeau accompagne les éleveurs dans le choix de leur chien et son dressage. Elle compte aujourd'hui une vingtaine d'adhérents dont Florent Faugeras, producteur laitier, est le président. "Notre association a pour mission d'amener les chiens et leurs maîtres à progresser car bien souvent, c'est nous qui avons le plus besoin d'un apprentissage."
Les adhérents se retrouvent une fois par mois autour d'un petit troupeau de brebis. Durant cette demi-journée, tout aussi studieuse qu'amicale, ils entraînent leur chien et peaufinent les détails d'un bon apprentissage. "Chaque éleveur n'attend pas la même chose de son chien même si les troupeaux (bovins ou ovins) sont similaires. Et surtout, chaque chien est différent. Certains auront plus de facilités sur un ordre et inversement pour d'autres."
Mais avant de débuter un apprentissage, il faut un chien !
Florent Faugeras témoigne des difficultés à trouver un animal avec de bonnes origines. " Il y a beaucoup de demandes et peu d'offres. Les bons géniteurs ne donnent pas toujours un bon chien, sans tare, et la chienne ne fait pas forcément huit chiots à chaque portée..." C'est pourquoi l'une des missions de l'association est aussi de conseiller les futurs propriétaires. Elle s'implique également auprès de l'Idele dans son projet multi partenarial CANIDEA. Ce dernier vise à développer des outils pour sélectionner les chiens de conduite à usage professionnel en ferme, et à déterminer s'il existe une aptitude génétique.

Un concours régional à venir

Il n'est plus à démontrer qu'un chien de troupeau est un compagnon indispensable dans les fermes. "Bien dressé, il remplace facilement une, voire deux personnes, lorsqu'il s'agit de ramener les vaches."
L'association travaille d'ailleurs en lien étroit avec la MSA Auvergne autour de la prévention à la manipulation des animaux d'élevage. Outre de soutenir les programmes de formation, la mutualité sociale agricole, en partenariat avec l'association et l’Institut de l’Élevage, organise chaque année des démonstrations de chiens de troupeaux lors du Sommet de l’élevage.
En septembre prochain, et pour la première fois de son histoire, l'association puydômoise des chiens de troupeau organisera un concours régional à Prondines. La Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme est également partenaire de l'événement.
C'est donc un nouvel horizon plein de projets qui se dessine pour l'association puydômoise des chiens de troupeau.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Une aide à l'alimentation animale est allouée aux éleveurs pour couvrir une partie de la hausse des charges à laquelle ils sont confrontés depuis l'explosion de la guerre en Ukraine.
Plan de résilience : l'aide à l'alimentation animale
Dans le cadre du plan de résilience et pour faire face à la hausse de charges d’exploitation, le gouvernement octroie aux…
Nicolas Chatard, nouveau président JA63.
Le nouveau président de JA 63 entre innovation et persévérance
Nicolas Chatard a été élu président du syndicat Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme avec une nouvelle équipe et succède ainsi à…
Le COTI du 5 mai dernier a rassemblé, à la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme, la profession agricole et para-agricole, des élus locaux et l'enseignement agricole.
Installation/transmission et DJA, évolutions plus ou moins favorables
Une nouvelle DJA financée, non plus par le Feader mais par les Régions, devrait voir le jour le 1er janvier 2023 avec un montant…
Après plusieurs années d'augmentation, les effectifs de la Limousine se stabilisent en 2022.
L’Aubrac et la Limousine augmentent, la Salers se stabilise et la Charolaise décroche
Les effectifs bovins allaitants dans le Puy-de-Dôme sont en baisse chaque année mais certaines races résistent mieux que d'autres…
« Le contrat : une arme de proposition massive que doivent utiliser les éleveurs »
Alors que la décapitalisation s’accélère dans un contexte de hausse de charges sans précédent, la vente des animaux aux coûts de…
La journée de démonstration de matériel à Moureuille, le 20 avril, a attiré une trentaine de visiteurs.
La Cuma des Prés se tourne vers l’avenir
La Cuma des Prés à Moureuille compte une vingtaine d'adhérents qui ont accès à du matériel performant grâce à la collectivité.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole