Aller au contenu principal

Saint-Nectaire
L’AOC Saint-Nectaire en compétition

Pain et fromage font bon ménage à Saint-Genès Champespe. Tout le village s’est mobilisé pour accueillir le concours national Saint-Nectaire dans le cadre de sa fête du pain.

A l'occasion de sa fête du pain, le village de Saint-Genès-Champespe accueillait, samedi 19 juillet, le 7ème concours national officiel du Saint-Nectaire. Une cinquantaine d'exposants était associée à cette grande fête du pain et du fromage à laquelle avaient pris part des milliers de visiteurs et de curieux. Il faut dire que tous les ingrédients étaient réunis pour que l'évènement se déroule dans les meilleures conditions, même le soleil et la douceur du temps étaient au rendez-vous !

 La crème des Saint-Nectaire

Pour son concours, l'interprofession avait mis en jeu trois trophées : meilleur St-Nectaire fermier, meilleur St-Nectaire laitier et meilleur affineur. 63 producteurs fermiers, 9 affineurs et 7 transformateurs laitiers  de la zone St-Nectaire étaient engagés dans l'épreuve, offrant leurs fromages à l'oeil aguerri de trois jurys composés d'experts professionnels. Ils ont tranché sur l'aspect gustatif, la texture de la pâte et le croutage, sur la couleur et l'homogénéité des fromages présentés. Et pour la première fois cette année, le public pouvait déguster l'ensemble des fromages sélectionnés et utiliser ainsi ses papilles pour comparer les Saint-Nectaire ; « un exercice bien difficile car ils sont tous bons! » commentait un visiteur gourmand. Au-delà de la sélection et de l'opportunité pour les producteurs de confronter leurs produits respectifs, le concours national Saint-Nectaire est aussi l'occasion pour la filière de faire connaître le métier et les savoir-faire. Avec ses 240 producteurs fermiers, 640 producteurs de lait, 5 laiteries et 27 affineurs, le Saint-Nectaire se situe au 4ème rang des fromages Aoc (14500 tonnes/an). Un beau classement pour cette appellation qui fait partie des plus petites zones Aoc d'Europe. Le Saint-Nectaire partage sa renommée avec les quatre autres fromages Aoc de la région (Bleu d'Auvergne, fourme d'Ambert,  Cantal, Salers). Un plateau de cinq fromages bien connu , et qui se marie parfaitement avec tourisme et table du terroir.

 Table ronde : Tourisme et table du terroir

Les Routes  des fromages où l'on rencontre les producteurs et où on découvre les étapes de la fabrication, en sont l'exemple. Mises en place dans nombre de régions, elles font aujourd'hui l'objet  de projets de développement à l'image  de la très réputée Route du Comté  qui attire plus de 300 000 visiteurs, ou encore de la célèbre Route des produits de Savoie.

Invitées autour d'une table ronde sur le thème « Le tourisme à la table du terroir » , elles ont fait partager leurs expériences.  Sur la zone du comté (départements du Doubs, du Jura et de l'Ain), l'Aoc développe des actions de communication importantes. «Nous avons mis en place un programme de promotion collectif et patrimonial pour faire redécouvrir le comté aux gens du crû » expliquait  Florence Compagnon, du comité interprofessionnel du gruyère de Comté. La création «des Amis du Comté » en 2004 a permis ainsi de déployer de nouvelles animations auprès des consommateurs et des professionnels, et de fédérer un réseau des Routes du Comté pour accueillir le public.

Même démarche pour les fromages de Savoie dont l'objectif est « de rendre visible les produits de Savoie à travers la découverte des savoir-faire des filières » argumentait  Sébastien Breton, de l'association des fromages du Terroir Alpes.

Plus modeste dans son organisation, l'association des Fromages d'Auvergne œuvre, elle aussi, pour la promotion des appellations de la région et en particulier du Saint-Nectaire. «La Route des fromages d'Auvergne a 10 ans » rappelait Véronique Hucault, l'animatrice. « Notre objectif est de faire connaître les fromages dans leur terroir mais également de refléter l'ensemble de la filière ; que sur chaque étape l'adhérent à la Route sache promouvoir toutes les Aoc d'Auvergne ». L'association souhaite se donner les moyens d'aller encore plus loin. Elle projette d'amplifier son réseau ; de développer la formation à l'accueil sur les étapes et d'aller vers l'offre de séjours à thème en lien avec Auvergne Tourisme.

Palmarès du 7ème concours national du Saint-Nectaire

 

- Saint-Nectaire fermier

1er prix : Rémy et Bruno Gay, Gaec Anglard (Besse)

2ème prix : Gaec de la Prade (Le Valbeleix)

3ème prix : Gaec de la Roche de l'Aigle (Le Valbeleix)

4ème prix : Earl Chevrière (Picherande)

5ème prix : Gaec de Lachellet (St Genès Champespe)

 

- Saint-Nectaire laitier

1er  prix : Les Fromagers Cantaliens (Lanobre)

2ème prix : Les Fromageries Occitanes (Saint Mamet)

 

- Challenge affineurs

1er prix : Les Terres d'Auvergne (Besse)

2ème prix : Fromagerie Dischamps (Saillant).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
Cultiver l'herbe : la solution pour affronter le changement climatique
La 11ème édition de "l'Herbe de nos Montagnes" organisée à Laqueuille la semaine dernière a posé plusieurs…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole