Aller au contenu principal

Chambre d'agriculture-Pac 2010
L’aide aux protéïnes végétales

La présence de protéagineux ou de légumineuses dans les rotations présente de réels avantages agronomiques, par ailleurs la France est déficitaire en protéines.

Les outils mis à disposition des états membres dans le cadre du bilan de santé de la PAC permettent la création d'une aide pour encourager la production de protéines et limiter ce déficit. La France a décidé d'utiliser cette possibilité.

Quelles seront les productions aidées ?
Le pois, la féverole, le lupin doux ainsi que les légumineuses fourragères (trèfle, sainfoin, luzerne) pure ou en mélange de légumineuses. Pour les légumineuses fourragères ce sont les surfaces implantées au cours de l'année (derrière un précédent COP) qui seront aidées.
Les semis doivent être réalisés au plus tard le 31 mai, les protéagineux doivent être récoltés après le stade laiteux.


Les mélanges céréales/ protéagineux et légumineuses/graminées peuvent-ils être aidés ?
Les mélanges céréales/ protéagineux dans la mesure où les protéagineux représentent plus de 50% du mélange sont déclarés en protéagineux dans la déclaration de surface. Ils pourront donc bénéficier de l'aide. Il faudra être vigilant cependant à ce que la réalité du terrain soit conforme à la réalité de la déclaration.
Les mélanges graminées/légumineuses et graminées/protéagineux ne peuvent pas bénéficier de cette aide.

Quel sera le montant de l'aide ?
Cette aide a pour vocation d'encourager au développement des cultures de protéines végétales. Il est prévu qu'elle soit dégressive au fur et à mesure que les surfaces augmentent. Ainsi les montants annoncés sont de 150 € /ha en 2010 ; 125 €/ha en 2011 ; 100 € /ha en 2012. Les montants définitifs seront arrêtés après lorsque les surfaces seront effectivement connues.
Pour les protéagineux cette aide se cumulera avec l'aide de 55,57 €/ha déjà existante qui se poursuit jusqu'en 2012.

Quand et comment demander cette aide ?
La demande d'aide se réalisera avec la déclaration de surface.

 

 

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole