Aller au contenu principal

SYNDICAL
L’agriculture souveraine, vraiment ?

En conseil d’administration FNSEA 63, comme en bureau commun FNSEA-JA, les responsables syndicaux s’interrogent sur la véritable prise en compte de l’agriculture dans les décisions politiques.

Un appel à la mobilisation est lancé par FNSEA 63 et JA 63, mercredi 3 mars prochain, sur les prix et les contraintes, toujours croissantes, malgré le vœu pieu d’une indépendance agricole.

" Déléguer notre alimentation, […] à d'autres est une folie " avait prononcé Emmanuel Macron le 12 mars 2020, affirmant également qu’il était nécessaire de rebâtir notre " indépendance agricole ". Dont acte ! avait dit la profession.
Depuis, l’eau a coulé sous les ponts, irrégulièrement, et toujours sans moyens de stockages supplémentaires, constatent les administrateurs. " On sait qu’il y a une volonté gouvernementale pour être structurant pour les 40 prochaines années, mais rien n’avance ", déplore un administrateur. Pire, la révision de l’arrêté Cadre sécheresse, prévu pour cette année sur notre département, intègrerait des seuils d’alerte nettement plus précocement, avec donc des restrictions de prélèvements dans les cours d’eau non réalimentés. Le syndicat des irrigants, la FNSEA 63 et l’ADIRA font en sorte de trouver des moyens pour limiter la casse, mais s’ils ne sont pas acceptés, " ce sera tout bonnement une baisse des volumes prélevables in fine qui s’opérera ! ".
Bref, un frein de plus à la réalisation de rendements adéquats pour fournir nos outils locaux.

La voie verte, un sujet qui inquiète

De l’eau, il en a aussi été question avec le sujet de la voie verte. Sur le principe, pas d’opposition au projet par les agriculteurs. En revanche, sur la forme et sur les conséquences qui peuvent être engendrées, c’est bien une opposition forte de la profession. " Les financeurs et le Conseil départemental, maître d’œuvre,  ne semblaient tout bonnement ne pas avoir imaginé que des agriculteurs pouvaient être impactés sur les 50 kilomètres de " véloroute " prévus ! ", rappelle Sabine Tholoniat, présidente de la FNSEA 63.
Or, entre l’emprise foncière, l’élargissement des chemins, la modification des barrières et des chemins d’accès, de nombreux agriculteurs se trouvent contraints dans leurs travaux. Et cela sans compter les conflits d’usage qui peuvent être générés. Les financeurs vont être sollicités prochainement pour donner un peu plus d’explications ; et une demande de compensation sur le potentiel agricole perdu sera demandée.

Ne pas relâcher la mobilisation

La révision du programme national d’actions soulève également beaucoup de questions, notamment sur la qualification des fumiers et les restrictions envisagées d’épandages.
Et sur l’éternelle question du prix, la demande de la profession est toujours la même : " plus de respect des EGA, plus de retours aux producteurs ". L’Etat doit être le garant du respect de cette loi. Sans parler de la situation allaitante, qui malgré des perspectives correctes semble sombrer.
Pour toutes ces raisons, la FNSEA et les JA 63 appellent à la mobilisation mercredi 3 mars matin, pour une manifestation sur la place de Jaude à Clermont-Ferrand pour les prix à la production et le retour de valeurs aux producteurs, mais aussi contre l’empilement des contraintes à la production.
Ceux qui le souhaiteront pourront rejoindre les cortèges de tracteurs. En parallèle de l’action, des burgers " aux coûts de production " seront vendus aux passants, pour symboliser l’importance des coûts de production et défendre le non bradage de l’alimentation.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Les JA63 réunis le 2 avril autour de Quentin Baumont et de Jérémy Jallat, vice-président de JA AuRA, venu assister à une partie des travaux de l'assemblée générale.
« Nous devons ramener de la valeur sur nos exploitations »
Encourager la valorisation sur les exploitations était au cœur des échanges de l’assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du…
Carte départementale des zones hydrographiques issue du nouvel arrêté cadre sécheresse qui prévoit 11 zones au lieu de 7.
Le nouvel arrêté cadre sécheresse en détails
Le nouvel arrêté cadre sécheresse pris dans le Puy-de-Dôme redécoupe les zones hydrographiques du territoire et revoit à la…
En déplacement en Haute-Loire, le président de Région a pris toute la dimension de la problématique campagnols.
Aide de la Région à la lutte collective
Le Président de Région en déplacement sur une exploitation à St Front (43) est venu constater la situation sanitaire…
Sébastien Laubanie, président du syndicat Aubrac des Volcans
L'Aubrac progresse encore dans le département
Le 19 mars, le syndicat Aubrac des Volcans tenait son assemblée générale à Sallèdes. L’occasion de faire le point sur l’actualité…
Rat taupier dans un champ
Utilisation de la charrue possible pour le Ratron GW sous conditions !
La DGAL a décidé d’autoriser de façon dérogatoire et sous conditions l’utilisation du Ratron GW sur appât blé, par traitement à…
Quentin Baumont, David Chauve et Sabine Tholoniat chefs d’orchestre de cette mobilisation à Clermont-Ferrand
25 mars : mobilisation massive pour obtenir des prix rémunérateurs et une PAC équilibrée

Quentin Baumont, David Chauve et Sabine Tholoniat chefs d’orchestre de cette mobilisation à Clermont-Ferrand qui restera dans…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole