Aller au contenu principal

L’agriculture dignement fêtée dans le Livradois-Forez

Près de 1500 spectateurs à Marsac-en-Livradois pour la finale départementale de labour.

Un dimanche ensoleillé, une équipe de bénévoles soudée et motivée, une commune accueillante, des animations à sensation, et un événement départemental. Tels sont les ingrédients qui ont permis de faire de la finale départementale de labour de dimanche, un moment inoubliable !

Pour cette occasion, tout le département s’était donné rendez-vous dans le Livradois-Forez, à Marsac-en-Livradois plus précisément, sur un site idéal pour un tel événement.

Depuis plusieurs mois, l’équipe de JA du secteur se préparait activement. La météo a joué avec leur nerfs jusqu’au bout, puisqu’à quelques jours de la date butoir, les parcelles dédiées au labour n’étaient toujours moissonnées. Il a fallu une dernière semaine plutôt clémente pour que tout rentre dans l’ordre. Et dimanche, le soleil était de retour. Mathieu Grivel, le président du comité d’organisation, la qualifia «de plus belle journée de l’été !» Et il n’avait pas tort, loin de là !

Pile à l’heure donc, le beau temps a permis au concours départemental de labour de se dérouler dans d’excellentes conditions, sous les ordres de Fabien Rougier, président du jury. Au total huit concurrents se sont affrontés, deux en planche et six à plat. Si certains candidats étaient rodés pour l’épreuve, d’autres étaient inscrits pour la première fois. Loin d’être effrayés par l’enjeu, ils ont défendu leur peau de la meilleure des façons. Et puisqu’à la fin il faut des vainqueurs, Matthieu Boulamoy, d’Arlanc est arrivé en tête du labour à plat et Antoine Renard, de Vodable a devancé son adversaire en planches. Ils partent tous les deux, dimanche 31 août, à Saint-Jean-Ligoure, en Haute-Vienne pour défendre les couleurs du département à la finale régionale. Et peut-être espérer aller plus loin…

L’engouement des spectateurs

L’autre grand moment de cette journée, attendu par près de 1500 spectateurs, était la course de moissonneuses batteuses. Le spectacle a été à la hauteur de leurs attentes. Entre vitesse, cascades, bruit et originalité, il est certain qu’ils ont apprécié l’après-midi. Et pour voir le spectacle d’un peu plus haut il suffisait de grimper dans la montgolfière qui proposait une vue inédite du site !

À l’heure de faire le bilan, il faut souligner l’engouement des spectateurs pour une telle manifestation agricole. La preuve en est que l’agriculture est encore importante aux yeux du grand public. Elle doit donc le rester. Et cela passera par des actions comme celle organisée ce week-end, mais aussi par le soutien des pouvoirs publics qui ne doivent pas oublier que l’agriculture est un pilier fondamental de notre société. «Cette journée montre aussi qu’il y a encore des jeunes issus du monde agricole sur l’intercanton d’Ambert, capables de se mobiliser et de défendre chèrement leurs racines», conclura Mathieu Grivel.

Les résultats

Labour en planches :

1- Antoine Renard (Vodable) : 75 points

2- Clément Journiat (Madriat) : 73 points

Labour à plat

1- Matthieu Boulamoy (Arlanc) : 84 points

2- Pierre-Baptiste Brugère (St Yvoine) : 79 point

3- Florian Sauret (Arlanc) : 64 points

4- Antoine Mosnier (Novacelles) : 60 points

5- Matthieu Peyrat (Job) : 58 points

6- Mathieu Chassagnol (Baffie) : 51 points

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes dans une vigne
La convention collective nationale de la production agricole et des Cuma en six questions
 La convention collective nationale de la production agricole et des Cuma entrera en application soit le 1er janvier si l'arrêté…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole