Aller au contenu principal

Auvergne-Rhône-Alpes
La région reconduit son aide " sécheresse "

Tout comme il l’avait fait l’an dernier, le Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes annonce la mise en place d’une aide exceptionnelle à destination des éleveurs victimes de la sécheresse en 2020. Le dispositif ouvrira le 15 mars.  

Il s’agit d’une aide exceptionnelle forfaitaire en investissement destinée aux éleveurs touchés par la sécheresse en 2020 et ayant réalisé des investissements productifs (bâtiments, équipements intérieurs et matériels, acquisition de parts sociales liée à une installation) dont ils remboursent des encours d’emprunts. Seules les exploitations dont le siège est situé en Auvergne-Rhône-Alpes sont éligibles. Les entreprises en difficulté (procédure de sauvegarde ou de redressement judiciaire) ne seront aidées que si elles sont en capacité de fournir une attestation d’emprunt bancaire en investissement. Les agriculteurs qui accueillent des animaux d'autres agriculteurs en estives ou pour pension ne sont pas éligibles : seuls les propriétaires des animaux sont éligibles. L'acquisition d'animaux ne peut pas être retenue comme un investissement productif agricole éligible. Les veaux de boucherie et les ateliers d’engraissement caprins ne sont pas éligibles à ce dispositif. En élevage équin, seront comptabilisées les saillies de jument en propriété du demandeur de l’aide.

Quelles sont les filières concernées ?

Les filières bovines (lait, viande, mixte), ovines (lait et viande), caprines (lait), et équine. Les extractions permettant de connaitre l’état des cheptels par détenteur, pour chaque département, sont arrêtées à la date du 30 septembre 2020. Les comptages d'UGB bovines  ont été effectués au 30 septembre 2020. Les effectifs ovins/caprins sont ceux déclarés en 2020, au titre de l'année de recensement 2019.

Les territoires identifiés par les CDE feront foi

Les territoires éligibles sont ceux identifiés par les comités d’expertise départementaux (CDE) pilotés par l’Etat dans le cadre de la procédure nationale des calamités agricoles pour la sécheresse 2020 comme ayant eu des pertes fourragères supérieures à 30%. Les cartes de calamités agricoles prises en considération seront celles relatives à la sécheresse 2020. Le seuil d’éligibilité des exploitations en fonction des orientations des élevages est le suivant : majoritairement bovins et ovins viande : 15 UGB ; majoritairement caprins et ovins lait : 7 UGB ; majoritairement équins : au moins 5 saillies sur la période 2019-2020.

Quelles dépenses éligibles ?

Les dépenses éligibles correspon- dent à la part de capital remboursé ou à rembourser sur la période 2020-2021 pour des emprunts relatifs aux projets d’investissement suivants : bâtiment d’élevage (y compris de stockage) et équipements intérieurs, matériels productifs, acquisition de parts sociales liée à une installation.
Les dossiers pourront être déposés dans un délai de deux mois après l’ouverture du site de dépôt en ligne de la Région prévue le 15 mars 2021.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Pour Patrice Gandeboeuf, producteur laitier individuel, le Service de Remplacement est la seule solution pour partir en vacances.
"Sans le Service de remplacement 63 je ne partirais pas en vacances"
Patrice Gandeboeuf est producteur laitier individuel et chaque année il s'offre une semaine de vacances en famille grâce au…
Le changement de calcul de l’aide et la suppression de l’aide à la vache allaitante sur notre bassin naisseur peut avoir des répercussions économiques importantes pour les élevages allaitants.
La PAC changera-t-elle de cap en 2023 ?
Même si certains points méritent des clarifications, les grandes orientations de la future Pac sont désormais définies. Mais les…
Quelques parcelles d'orge et de blé ont été moissonnées dimanche dernier avant d'être stoppées par le retour de la pluie.
Les moissons se font attendre...
Après un mois de pluie l'heure des moissons approche mais l'humidité ambiante fait craindre un déclassement des récoltes. Le…
Avant le démarrage de la castration, Laurent et Pascale Favy donnent conseils et explications aux 46 jeunes présents pour ce premier jour de chantier à Beauregard l'Evêque.
Castration, le casse-tête pour dénicher de la main-d'œuvre saisonnière
Les chantiers d'écimage des maïs semences ont débuté la semaine dernière avec notamment des jeunes des Maisons de Quartier de la…
Andrée Tisserand en entretien PAI avec 2 candidats à l'installation. Céline Baudry, infirmière, et Valentin Port , ingénieur, portent un projet à deux familles de paysan boulanger et une chèvrerie.
PAI, le passage obligé pour s'installer
Andrée Tisserand, conseillère Point Accueil Installation (PAI) à la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme, informe et oriente les…
Autour de Jean-Michel Cellier-Courtil, les agriculteurs bio membres de quatre GIEE ont été invités à découvrir la diversité culturale de son exploitation.
Avant les moissons, dernier Tour de plaine
Bio 63 a organisé tout au long de la campagne des "tours de plaine" chez différents producteurs bio du Puy-de-Dôme pour amener…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole