Aller au contenu principal

FEADER
La Région assoit son soutien à l'agriculture

Les services de la région Auvergne Rhône-Alpes ont présenté le nouveau programme FEADER 2023-2027 à l’occasion d’une rencontre organisée par la Chambre départementale d’agriculture.     

La nouvelle programmation FEADER 2023-2027 en Auvergne Rhône-Alpes met l'accent sur l'installation et les investissements agricoles.

Après plusieurs mois de travail et de concertation, la nouvelle programmation du Fonds européen agricole pour le développement rural -FEADER 2023-2027-  est désormais sur les rails. Elle a été présentée aux organisations professionnelles agricoles du Puy-de-Dôme à l’occasion d’une réunion, le 25 novembre dernier, organisée par la Chambre d'agriculture.

Six priorités

Sur la base d’un budget d’1 milliard d’euros sur 5 ans, six grandes priorités en faveur du soutien de l’agriculture en Auvergne Rhône-Alpes sont définies dans ce nouveau programme FEADER dans lequel l’État et la région s’accordent sur la répartition des rôles : à la région la gestion des mesures non surfaciques (installation, investissement, forêts, LEADER), à l'État la responsabilité des mesures surfaciques (agro-environnement, agriculture biologique, zones agricoles défavorisées…).
Forte de son ambition de vouloir soutenir ses agriculteurs, la région Auvergne Rhône-Alpes s'engage donc aux côtés de l'État et des départements sur six grandes priorités en mesure de déployer des investissements au service de l'agriculture régionale. Ces derniers visent prioritairement à assurer le renouvellement des générations, la relocalisation des productions (y compris de la forêt), la modernisation des exploitations, le soutien des investissements et l'adaptation au changement climatique.

Consolider l'agriculture locale

Une des mesures phares du soutien de la région, financée à hauteur de 36M€/an, est l'installation en agriculture avec le maintien d'une DJA forte de 40 000 € en moyenne, la transmission de savoir-faire facilitée et la protection du foncier agricole de manière collective. La région AuRA se fixe d'ailleurs comme objectif d'aider 4000 jeunes à s'installer sur cinq ans via la DJA, soutenir 800 projets de transmission et 30 projets collectifs pour la protection du foncier agricole.
Autre enjeu de la programmation FEADER 2023-2027 : aider les investissements pour conserver et développer les exploitations performantes, accompagner les filières régionales et soutenir les pratiques agricoles (84 M€/an). Divers dispositifs sont mis en place, notamment pour les éleveurs avec des aides à la construction/déconstruction/extension et rénovation de bâtiments d'élevage, à l'activité pastorale, à l'accès au pâturage ou bien encore à la fabrique d'aliments à la ferme etc... Des soutiens financiers sont également prévus pour accompagner les investissements dans les productions végétales, l'achat de systèmes de protection contre les aléas climatiques et dans les systèmes d'irrigation agricole. Sur ce dernier point, l'aide est destinée à améliorer une infrastructure existante ou à développer l'irrigation. à l'échelle du territoire, le soutien financier peut aussi concerner l'installation d'infrastructures hydrauliques agricoles ainsi que tout projet collectif d'agriculteurs.
Priorité n°3 du FEADER 2023-2027 : la relocalisation de la production alimentaire (30 M€/an). La Région entend notamment investir dans des productions végétales à enjeu de souveraineté régionale, soutenir les activités de transformation et de valorisation des produits agricoles locaux, développer les circuits courts, promouvoir les signes officiels de qualité et accompagner des projets coopératifs et collectifs valorisant les produits agricoles.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sécheresse 2022, TéléCalam ouverte jusqu'au 2 février
La déclaration des surfaces sinistrées est ouverte et concerne 179 communes puydômoises.  
16 communes du Puy-de-Dôme entrent en zone de surveillance et en zone réglementée suite à un foyer d'Influenza dans la commune limitrophe de Flayat (23).
La grippe aviaire aux portes du Puy-de-Dôme
Un foyer a été confirmé en début de semaine sur la commune limitrophe de Flayat en Creuse, une zone de surveillance et une zone…
La nouvelle aide bovine UGB pour 2023 : quels changements et à quelle date faire la déclaration ?
Parmi les changements importants de la prochaine PAC, l’aide bovine devient une aide à l’UGB bovin de plus de 16 mois. La FRSEA…
Loup
Le Puy-de-Dôme passe en cercle 3
Toutes les communes sont éligibles au financement des chiens de protection.
Dans l'Allier, l'OUGC décide de la répartition des volumes d'eau.
Gestion de l’irrigation par Organisme unique, quelles conséquences ?
Mercredi 18 janvier, le Syndicat des irrigants individuels (SII) a convié ses adhérents et plus largement les irrigants…
Les assurances et leurs fonctionnements demeurent identiques, notamment en grandes cult
Nouvelle assurance multirisques climatiques : regarder au cas par cas
Dans le nouveau cadre en 2023 pour l’assurance multirisques climatiques, grandes cultures, prairies, arboriculture et viticulture…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole