Aller au contenu principal

Crise  énergétique
La Région annonce 25 millions d’euros d’aides pour les entreprises

  Le 25 novembre, lors de la journée des « Défis énergétiques », le président de la Région Auvergne-Rhône- Alpes, Laurent Wauquiez, a annoncé 25 millions d'euros pour aider les entreprises et industries à passer le cap de la crise énergétique.  

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, a annoncé un plan d'aides en faveur des entreprises et des industries du territoire, sévèrement touchées par l'augmentation des coûts de l'énergie.

 « La crise énergétique que l’on traverse est bien plus grave que celle de la Covid », a insisté Laurent Wauquiez, devant près de 900 entrepreneurs régionaux. Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a profité d’une journée dédiée aux défis énergétiques pour présenter son plan d’aides aux entreprises.
Il l'affirme : de nombreux témoignages de chefs d’entreprise ne pouvant plus assumer des factures d’énergies, parfois multipliées par 7, lui remontent du terrain. « L’absurdité, c’est d’avoir donné des chèques essence à tout le monde et d’avoir raisonné 100 % consommateurs sans penser aux entreprises et aux industries », a-t-il martelé, avant de louer la politique allemande, qui a fait le choix d’investir 200 milliards d'€ en faveur de son tissu industriel.

Développer l'hydrogène et accélérer la solarisation

Ainsi, la Région prévoit de débloquer plus de 25 millions d’€ pour accompagner ses entreprises et industries. L’objectif ? Accélérer la décarbonation et s’appuyer sur des technologies innovantes, telles que l’hydrogène.
« La France a un retard en termes de réflexion sur la sobriété énergétique, nous allons donc mettre en place une aide sur les diagnostics Eco-Flux », a également annoncé le président. Et de prendre pour exemple, « dans les lycées, nous avons réussi a baissé de 10 à 15 % nos consommations et nos factures grâce à un meilleur pilotage du chauffage et une baisse de la température. »
Pour aider et pousser les entreprises à investir, un prêt Région énergie avec un différé de remboursement de deux ans et un taux préférentiel de 1,28 %, devrait voir le jour.
Enfin, un plan sera entièrement dédié à la solarisation des entreprises. « Il faut négocier une offre globale à l’échelle de la Région pour que les entreprises aient accès à un meilleur tarif, avec des coûts d’installation plus faibles », a conclu Laurent Wauquiez, qui espère que cet outil sera opérationnel début 2023.
Comme l’a détaillé le cabinet du président, les industries agroalimentaires seront éligibles à tous les volets de ce plan.
Les agriculteurs, quant à eux, ne seront concernés que par la solarisation.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sécheresse 2022, TéléCalam ouverte jusqu'au 2 février
La déclaration des surfaces sinistrées est ouverte et concerne 179 communes puydômoises.  
16 communes du Puy-de-Dôme entrent en zone de surveillance et en zone réglementée suite à un foyer d'Influenza dans la commune limitrophe de Flayat (23).
La grippe aviaire aux portes du Puy-de-Dôme
Un foyer a été confirmé en début de semaine sur la commune limitrophe de Flayat en Creuse, une zone de surveillance et une zone…
La nouvelle aide bovine UGB pour 2023 : quels changements et à quelle date faire la déclaration ?
Parmi les changements importants de la prochaine PAC, l’aide bovine devient une aide à l’UGB bovin de plus de 16 mois. La FRSEA…
Loup
Le Puy-de-Dôme passe en cercle 3
Toutes les communes sont éligibles au financement des chiens de protection.
Dans l'Allier, l'OUGC décide de la répartition des volumes d'eau.
Gestion de l’irrigation par Organisme unique, quelles conséquences ?
Mercredi 18 janvier, le Syndicat des irrigants individuels (SII) a convié ses adhérents et plus largement les irrigants…
Les assurances et leurs fonctionnements demeurent identiques, notamment en grandes cult
Nouvelle assurance multirisques climatiques : regarder au cas par cas
Dans le nouveau cadre en 2023 pour l’assurance multirisques climatiques, grandes cultures, prairies, arboriculture et viticulture…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole