Aller au contenu principal

ACCOMPAGNEMENT
La récupération des eaux pluviales financée

L'Agence de l'Eau Loire-Bretagne double l'enveloppe financière de son appel à projets "économies d'eau dans les élevages" pour permettre aux exploitations de s'adapter au changement climatique.

En marron, les communes classées en zone de montagne et qui bénéficient d'une majoration supplémentaire de 15%.

L'Agence de l'Eau Loire-Bretagne a doublé l'enveloppe financière allouée à son appel à projet "économies d'eau dans les élevages" qui prend en charge notamment la récupération des eaux de pluie. Cette récente décision fait écho à la situation de sécheresse actuelle et à pour objectif "d'accompagner les agriculteurs dans leur adaptation au changement climatique" explique l'institution dans son communiqué. Cette annonce intervient également six jours après le dépôt d'un recours gracieux par l'ensemble de la profession agricole, suite à des vices de formes au sein de la politique même de l'agence.

Jeunes et zones de montagne privilégiés

Avec les périodes de sécheresse de plus en plus fortes, la sécurisation en eau des exploitations agricoles devient un enjeu crucial. La récupération des eaux pluviales contribue à soulager le réseau d’eau potable ou les prélèvements sur forage pour faire face au déficit hydrique en période estivale.
Ce stockage d’eau permet de répondre aux besoins de l’exploitation : opérations de nettoyage et abreuvement des animaux.
Le conseil d'administration de l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne a décidé, dans le cadre du plan de résilience économique et social, de doubler son enveloppe financière et de majorer les taux de son appel à projets "économies d'eau dans les élevages". Cet appel à projets est maintenant doté d’une enveloppe financière de 4 millions d’euros (soit 2 millions de plus qu'actuellement). Les dépenses éligibles sont plafonnées à 100 000 euros hors taxes par projet et par entreprise agricole. Le taux d'aide est de 40 % auquel s’ajoutent, suite à la décision du conseil d’administration, les majorations, cumulables, suivantes ; 5% pour les jeunes agriculteurs et 15 % pour les investissements réalisés dans les zones de montagne ou de haute-montagne (voir carte  zones de montagne ci-dessus).

La récupération des eaux pluviales financée

L’Agence de l’Eau Loire-Bretagne accompagne financièrement les projets en faveur de la préservation et de la bonne gestion de la ressource en eau avec son appel à projets ouvert jusqu’au 31 octobre 2022 : « Économies d’eau dans les élevages ».
Cet appel à projets accompagne la réduction des pressions quantitatives par la substitution des prélèvements et les économies d’eau dans les exploitations agricoles possédant un atelier d’élevage (petites et moyennes entreprises, PME, ayant une activité de production agricole primaire). Pour ce faire, l’appel à projets ouvre la possibilité aux exploitations agricoles de financer des travaux et investissements visant à diminuer la consommation en eau des animaux et/ou remplacer des prélèvements dans le réseau public et les forages, par de l’eau de pluie récupérée et stockée.
Les travaux éligibles sont :
- gouttières, canalisations, cuves, terrassement pour création ou agrandissement de bassin de récupération et de décantation, bâche d’étanchéification, système de filtration, système de traitement, pompes, canalisations et système de comptage des volumes,
- tous les équipements innovants d’économie d’eau dans les bâtiments d’élevage,
- les études préalables et la maîtrise d’œuvre associée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

De gauche à droite : Laurine Rousset, présidente JA43, Eric Richard, président de la section laitière FDSEA43, Stéphane Joandel, président de la section laitière régionale, Vincent  Chirent, producteur de lait 63 et Sabine Tholoniat, présidente de la FNSEA63 ont procédé à une  vérification des prix du lait au supermarché E.Leclerc à Clermont-Ferrand
Les producteurs revendiquent 500 €/1000 litres de lait
Dans un contexte de flambée des prix et de sécheresse sans précédent, les responsables professionnels de la région demandent à la…
Les agriculteurs investissent dans le matériel économe en eau.
Comité départemental de l’eau : un renforcement des mesures de restriction

Le secrétaire général de la préfecture a réuni le Comité départemental de l’eau le 19 juillet afin d’échanger sur la situation…

L’Axe Allier passe en alerte renforcée
A l’issue du Comité départemental de l’eau (CDE) du 9 août, le Préfet a pris le 5ème arrêté de restriction des usages…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal Massif central est venu à la rencontre des producteurs de lait.
Les producteurs de lait toujours dans l’incertitude
Le jeudi 4 août, les producteurs de lait puydômois ont mené une action devant les bureaux de Sodiaal à Clermont- Ferrand avant d'…
Durant les fortes chaleurs, les équipes de castration sont intervenues dans les champs le matin.
Les castrations sur la fin
La castration des maïs semence arrive bientôt à son terme après près d'un mois de travaux mais les fortes chaleurs laissent…
En marron, les communes classées en zone de montagne et qui bénéficient d'une majoration supplémentaire de 15%.
La récupération des eaux pluviales financée
L'Agence de l'Eau Loire-Bretagne double l'enveloppe financière de son appel à projets "économies d'eau dans les élevages" pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole