Aller au contenu principal

Portrait
« La protection environnementale doit être raisonnée »

51 ans, éleveur laitier en production Biologique sur la commune d’Orcines depuis décembre 2011. Environ 25 vaches de race Prim’Holstein et un quota de 178 000 litres de lait.

Eleveur en agriculture biologique, Serge Charret est membre de la liste présentée par Udsea-Ja. Installé en agriculture conventionnelle, il a réalisé sa conversion en 2010 sous le coup de réglementations environnementales, et plus particulièrement de normes de protection des eaux, très impactantes (70 % de sa surface concernée). L’incitation financière de la part de sa coopérative a également été un élément déclencheur. « Je ne suis pas dans l’idéologie du « tout bio ». Je vois les limites que ce type de production peut avoir telles que les charges de productions et les baisses de rendements. Pour moi, faire de l’agriculture française du 100 % biologique est inconcevable. Malheureusement, les consommateurs mais aussi certains professionnels et institutionnels ne le comprennent pas. Avant, quand j’épandais du fumier, j’étais un pollueur pour les riverains et les hydrogéologues. Aujourd’hui, je fais le même travail en Bio et les critiques ont disparu ! L’image de notre métier doit à tout prix changer et les normes environnementales doivent être raisonnées. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole