Aller au contenu principal

Filière lait
La production laitière faiblit mais reste en tête

La production laitière puydômoise se développe depuis plus de 10 ans grâce au travail des éleveurs mais aussi de l’ensemble des acteurs de la filière.

Les hausses successives des charges et la volatilité des prix du lait mettent à mal, depuis plusieurs années, les éleveurs ainsi que les laiteries. En 10 ans, le nombre d’exploitations dans le Puy-de-Dôme a diminué de 35%, passant de 2 898 en 2000 à 1 885 en 2010. La référence de fin de campagne 2011-2012 de France AgriMer enregistre 1 608 producteurs dans le département. Ces derniers livrent 329 millions de litres aux laiteries et 43 millions de litres sont vendus en direct. Parallèlement, la production par exploitation ne cesse d’augmenter. Ainsi dans le Puy-de-Dôme, 30% des éleveurs produisent plus 300 000 litres de lait, 20% entre 200 et 300 000 litres, 30% entre 100 et 200 000 litres et enfin 20% produisent moins de 100 000 litres de lait. Cette restructuration laitière se réalise rapidement et avec peu de moyens. Le nombre de vaches augmente sans que les bâtiments, ou les équipements, ne soient réellement adaptés. La qualité du lait en pâtit. Au total, ce sont donc plus de 372 millions de litres qui sont produits par les éleveurs et plus particulièrement dans les zones Artense-Cézallier-Sancy et Livradois-Forez.

 

Les débouchés en chiffre

Dans le Puy-de-Dôme, 13 établissements achètent, transforment et vendent du lait. Au niveau régional, les industriels sont au nombre de 49. Trois d’entre eux conditionnent près de 2 millions d’hectolitres (6% du litrage national) et ils sont 34 à produire 89 573 tonnes de fromages de vaches non fondus. En revanche, pour ce qui est de la production de beurre seule, neuf entreprises peuvent le fabriquer, mais les chiffres exacts sont tenus secrets. Néanmoins, l’Auvergne se place au quatrième rang national pour ce qui est de cette production.

Côté fromage, le coq auvergnat peut pousser son cri ! L’Auvergne est la première région productrice de fromages à pâtes persillées et la seconde productrice de fromages à pâtes pressées non cuites. Le département du Puy-de-Dôme est le premier transformateur. Pourtant, la production AOP laitière et fermière a perdu 3 % de son tonnage en 10 ans. Parmi elle, le salers enregistre une chute 12 % et le cantal fermier de près de 38 % . Néanmoins, la grosse meule de Vincent Moscato reste en tête des fabrications régionales aux côtés du saint-nectaire.

Retrouvez un dossier dans l'Auvergne Agricole pages 3 à 7.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Le Covid aura finalement eu raison du plus grand rassemblement du monde de l'élevage.
Le Sommet de l'élevage reporté en 2021
Le rendez-vous européen des professionnels de l'élevage prévu début octobre à Clermont-Ferrand ne se tiendra pas cette année.
Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole