Aller au contenu principal

La problématique des campagnols et taupes

Conseils sur les méthodes de lutte et les formations proposées.

Pour être efficace, la lutte collective est essentielle.

Campagnols terrestres

Les notations effectuées récemment montrent que sur les zones subissant le pic de pullulation depuis l’automne 2014, les densités de rongeurs ont fortement diminué. C’est le cas sur une large partie du Cézallier. Toutefois, quelques communes montrent encore des secteurs fortement atteints par les rongeurs (Egliseneuve d’Entraigues, Espinchal, Compains). Ces zones n’avaient pas subi le récent pic de pullulation.

Sur d’autres secteurs, la forte augmentation des indices de campagnols terrestres laisse présager un nouveau pic de pullulation. C’est ce qui est observé sur les communes du Sud des Combrailles (Saint Julien Puy Lavèze, Briffons, Saint Sulpice…) et le secteur de Rochefort Montagne (Perpezat, Laqueuille…).

 

La lutte est quasiment impossible en forte pullulation. Sur les secteurs peu touchés, il ne faut pas attendre l’invasion pour agir !

C’est au stade des premières manifestations qu’il faut commencer la lutte, soit par piégeage en cas de dégâts très localisés ou par utilisation d’appâts secs.

Pour une meilleure efficacité, la lutte doit être collective et coordonnée par un Groupement de Défense contre les Organismes Nuisibles (GDON) communal ou intercommunal (liste des Présidents de GDON disponible auprès de la FDGDON).

L’utilisation des appâts secs à base de bromadiolone est réglementée par l’arrêté interministériel du 14/05/2014.

Les quantités utilisées ne peuvent être supérieures à 7,5 kg par traitement et par hectare. L’utilisation des appâts secs est interdite dans toute parcelle où la densité des indices de présence (monticules) est supérieure à 33 % (comptage à effectuer).

Un avis de traitement doit être pris par la FDGDON 63, sur la (ou les) communes à traiter.

Les traitements doivent être mentionnés dans le registre phytosanitaire de l’exploitation.

Seul le Super Caïd appâts bleu vendu par la FDGDON 63 est homologué pour la lutte contre les campagnols terrestres en plein champ.

Le Certiphyto est obligatoire pour l’achat et l’utilisation d’appâts secs à base de bromadiolone.

Taupes

Sur les secteurs en fin de pullulation de campagnols, les taupes reviennent en force.

Les observations réalisées mon-trent des densités importantes sur de nombreux secteurs du département.

La taupe est un précurseur des populations de campagnols terrestres. En présence de taupes, près de 200 campagnols peuvent être présents à l’hectare, sans aucun indice de surface. Lorsque les premiers tumuli commencent à apparaître, la population de rongeurs est déjà importante.

 

La lutte contre la taupe est donc essentielle. C’est maintenant qu’il faut être réactif !

Le piégeage peut convenir quand les dégâts restent limités (pièges mécaniques, systèmes à pétards).

Le gazage au Phosphure d’Hydrogène (PH3) peut également être utilisé par des personnes certifiées ou par prestation de service.

Des stages de formation, dispensés par le CFPPA de Brioude-Bonnefont (43) et financés par Vivea, sont programmés au printemps à Rochefort-Montagne et Besse.

Le Certiphyto est obligatoire pour s’inscrire à ces formations.

Formations

 

La FDGDON 63 vous propose des formations (financées par les fonds VIVEA) pour mieux appréhender les stratégies de lutte contre les campagnols terrestres.

Pour participer à ces formations de 7 heures contactez la FDGDON 63 au 04.73.42.14.63, au moins 7 jours avant la date de la formation.

- Mardi 7 mars : Orcival

 

- Mardi 14 mars : Besse et Saint Anastaise

 

- Mardi 21 mars : Ambert

 

- Vendredi 31 mars : Tauves

 

- Mardi 4 avril : Prondines

 

- Mardi 11 avril : La Chapelle Marcousse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Bruno Dufayet
Bruno Dufayet : « Les marchés sont porteurs, ne lâchez pas les prix sur vos fermes »
Eleveur à Mauriac dans le Cantal, Bruno Dufayet déploie la feuille de route de la Fédération nationale bovine qu’il préside, avec…
Marché du maigre et du gras, stop à l’enfumage !
 Jeudi 8 octobre, les producteurs de viande ont reçu Bruno Dufayet, président de la Fédération Nationale Bovine (FNB). Remise à l…
Cultiver l'herbe : la solution pour affronter le changement climatique
La 11ème édition de "l'Herbe de nos Montagnes" organisée à Laqueuille la semaine dernière a posé plusieurs…
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont-Auvergne
Les volailles fermières d’Auvergne entrent dans la mêlée
Le syndicat des volailles fermières d’Auvergne vient d’intégrer le cercle très fermé des dix sponsors officiels de l’ASM Clermont…
De gauche à droite : André Bernard, président de la chambre régionale d'agriculture PACA, David Chauve, Sébastien Windsor, président de l'APCA, Vincent Chirent et Christophe Hillairet.
« Les chambres d'agriculture doivent être innovantes »
En visite dans le Puy-de-Dôme, le président et le secrétaire général de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture ont mis…
En Haute-Savoie, des éleveurs connectés et solidaires face au loup
  A partir de cette semaine, vos journaux agricoles d’Auvergne-Rhône-Alpes vous proposeront tous les mois, une rubrique dédiée à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole