Aller au contenu principal

La Géorgie, pays à l'honneur du Sommet de l'Elevage 2023

  

Gocha Javakhishvili, ambassadeur de Géorgie en France et Benoît Delaloy, chargé des relations internationales au Sommet de l’Elevage.

Pour sa 32ème édition, le Sommet de l’Elevage, organisé du 3 au 6 octobre à Clermont-Cournon va poursuivre son cap à l’est. Après la Mongolie en 2022, la Géorgie sera en effet le pays invité d’honneur de l’édition 2023. Gocha Javakhishvili, ambassadeur de Géorgie en France, a confirmé l’information début mars lors d'une réunion au Salon de l’agriculture. Depuis un an et demi, dans le cadre du dispositif Fasep, financé par Bercy, une vingtaine d’experts ont auditionné les acteurs géorgiens de l’agriculture pour évaluer les pistes de développement de la filière petits ruminants, ovins et caprins en lait et en viande. « Le rendu de l’étude finale devrait intervenir rapidement. Elle comportera des préconisations en matière de génétique, de bâtiments, de conduites culturales, de circuit de transformation, de valorisation… », explique Benoît Delaloy, responsable du développement international du Sommet de l’Elevage. Autant de pistes que les entreprises françaises, réunies autour d’un club, seraient prêtes à accompagner. Avec ses trois millions et demie d’habitants, la Géorgie part de très loin au niveau agricole. « Il n’y a pas de droit sur le foncier, ce qui engendre régulièrement des conflits d’usages, y compris avec le voisin de l’Azerbaïdjan. Les éleveurs font très peu de foin, les abattoirs ont besoin de sérieuses mises aux normes, la production a besoin d’être organisée pour être mieux valorisée », poursuit Benoît Delaloy.

Des tensions en Géorgie

Le Sommet devrait permettre de bâtir des partenariats solides car si la Géorgie ne constitue pas un marché énorme, leur situation géographique leur offre une porte sur le Proche et le Moyen-Orient non négligeable. En espérant que d’ici octobre, les tensions en Géorgie s’apaisent. En effet, le pays est traversé de conflits internes, exacerbés par l’agression russe en Ukraine. Selon un rapport publié par le Conseil européen des relations internationales en décembre dernier, la coalition au pouvoir en Géorgie semble en effet « entrer progressivement dans la sphère d’influence de la Russie ». Avec la violence de la guerre, les Géorgiens proeuropéens se sont dit « on est les prochains », d’où les récentes manifestations dans le pays. Pour mémoire la Géorgie a été la première, dès 2008, à subir une attaque russe. 700 morts. Et la perte de 20% de son territoire avec la sécession de deux de ses régions du Nord, avalisée par Moscou.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme se sont réunis la semaine dernière autour du sujet de l'eau, à l'occasion de leur assemblée générale.
L'avenir se joue maintenant !
L'assemblée générale du syndicat des jeunes agriculteurs du Puy-de-Dôme a été rythmée par l'actualité météo et les leviers…
Session chambre CA63 2023
La sécheresse, principal sujet d'actualité
Les élus de la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme se sont réunis en session lundi 13 mars à Aubière pour approuver le compte…
Echange entre Thierry Chirol, président de la section laitière du Puy-de-Dôme et les responsables du rayon  crémerie du Leclerc du Brézet à Clermont-Ferrand.
« France : veux-tu encore que tes paysans te nourrissent ? »
Le réseau FRSEA et JA Auvergne-Rhône-Alpes a mobilisé ses troupes ce mardi 21 février. 300 personnes accompagnées de 150…
La pluie se fait attendre désespérément...
32 jours sans pluie, un plan gouvernemental en vue
La France pourrait connaître de nombreuses restrictions d’eau dès le mois de mars, après un record de 32 jours sans pluie et un…
« France : Veux-tu encore que tes paysans te nourrissent ? »
Le réseau FRSEA et JA Auvergne-Rhône-Alpes a mobilisé ses troupes ce mardi 21 février. 300 personnes accompagnées de 150…
Chèque
Quid du statut du fermage et de son évolution ?
Le statut du fermage trouve ses racines dans des textes existants déjà entre les deux guerres mondiales. Retour sur sa création…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole