Aller au contenu principal

La FNSEA et les JA demandent des mesures d’urgence

Face à la sécheresse qui sévit depuis le début de l’année en France, la FNSEA et les JA demandent la mise en place de mesures d’urgence pour assurer la continuité de la production.

Au premier rang de ces mesures demandées par le syndicat majoritaire figurent la possibilité d’utiliser les jachères et les bandes enherbées en SIE pour l’alimentation des animaux, celle de déroger à la diversification des assolements lorsque les semis de cultures de printemps n’ont pu être réalisés ainsi que l’accès à la totalité de leur DPB et de leur paiement vert pour les agriculteurs confrontés à des aléas qui ne leur ont pas permis de respecter certaines règles. Cet épisode de sécheresse intervient après une succession d’évènements climatiques comme des pluies abondantes cet automne et cet hiver qui ont empêché les semis, du gel et grêle en mars et avril qui ont touché la viticulture, l’arboriculture ainsi que les grandes cultures, sans parler des pluies diluviennes qui s’abattent depuis quelques jours dans le sud de la France. « D’une façon plus structurelle, la succession des aléas climatiques et leur survenance toujours plus rapprochée impose que nous mettions en œuvre des décisions pour améliorer la résilience de la production agricole française », estiment la FNSA et les JA. Et d’évoquer trois chantiers qui doivent aboutir rapidement : une politique de prévention, de sensibilisation et d’articulation en matière de gestion des risques, une ambition réelle en matière de stockage de l’eau et d’irrigation ou encore l’innovation pour accroître la performance économique et environnementale.

Estimations des besoins en fourrages dans le Puy-de-Dôme

L'année 2020 débute dans le département avec un nouvel épisode de sécheresse. C’est pourquoi il a été décidé de renouveler les offres groupées en cas de manques importants. Mais pour assurer une offre avantageuse, la FNSEA 63 et JA 63 invitent ses adhérents à remplir un questionnaire pour estimer les offres et besoins en paille et fourrages pour le département. Selon l’ampleur des besoins fourragers, l’offre sera consacrée à la paille ou à la paille et aux fourrages.

N'attendez pas et répondez au questionnaire en ligne adressé par la FNSEA63 et JA63.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Meilleurs voeux 2021

L'Auvergne Agricole et  Excepto vous présentent ses voeux.

Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Le grand Massif central défend des fermes pas des firmes
Réunis le 8 janvier à Clermont-Ferrand, les membres de la Copamac-Sidam ont réitéré leurs propositions dans le cadre des derniers…
Personnes se promenant le long de l'Allier
Voie verte, les agriculteurs seront concertés
Le future voie verte reliant Saint-Yorre à Pont-du-Château et Authezat à Brassac-les-Mines inquiètent bon nombre d'agriculteurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole