Aller au contenu principal

La Ferme du Massif, bulle verte de la Foire de Clermont

Installée depuis samedi, à la foire de Clermont-Cournon, la Ferme du Massif propose jusqu'au 18 septembre, une multitude d'animations. Objectif : communiquer auprès du grand public sur les filières agricoles à travers ses productions, ses métiers...

Terres Innovantes, une immersion inédite dans le monde agricole proposée par les Jeunes agriculteurs d'Auvergne-Rhône-Alpes.

15h30, lundi 11 septembre. Sur la ferme du Massif, le rush s'achève. Des dizaines d'élèves viennent de quitter l'espace, la tête garnie d'images d'animaux, et les papilles encore ravies de la saveur authentique du lait, du sucre, du fromage...Autant de produits qu'ils consomment au quotidien sans toujours mesurer qu'ils sont le fruit du travail de milliers d'agricultrices et d'agriculteurs. C'est pour faire toucher du doigt cette réalité de la production agricole qu'est née, il y a une dizaine d'années, la Ferme du Massif. Un espace, qui a su s'imposer, comme l'un des rendez-vous incontournables de la Foire internationale de Clermont-Ferrand. « Ici, il s'agit d'amener le public de manière ludique mais réaliste vers les filières agricoles. Expliquer que pour avoir du lait, la vache doit mettre bas, interroger les uns et les autres sur leur consommation de produits laitiers, dire et redire qu'ils constituent une source de calcium inégalée... », résume Christelle, animatrice du CNIEL, présente sur la Ferme.

Entrer dans le tunnel

A quelques mètres de Christelle, l'équipe du CEDUS lance une nouvelle tournée de crêpes. Parce que l'on n'utilise pas le même sucre pour adoucir son yaourt ou pour décorer son gâteau au chocolat, l'animatrice fait découvrir aux visiteurs de la ferme les neuf variétés existantes de sucre : brun, roux, blanc, en morceaux, en poudre ou glace...sans oublier de rappeler que point de plaisir sucré sans culture de la betterave. Productions céréalières, élevage, de la viande à l'aviculture, viticulture...Les filières de la région sont largement représentées avec l'ambition de communiquer sur leur spécificité. De manière plus transversal, pour illustrer le nécessaire et indispensable processus de production, les Jeunes agriculteurs d'Auvergne-Rhône-Alpes ont imaginé une animation inédite labélisée Terres Innovantes. Proposée pour la première fois aux visiteurs, cette animation en forme de tunnel de communication, invite le public à découvrir les chiffres clés de l'agriculture française aux sons des animaux de la ferme, et les pieds dans l'herbe ! Embarquement pour le tunnel jusqu'au 18 septembre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Sébastien Ramade, nouveau président de l’interprofession Saint-nectaire
« Notre force : l’union entre les différents acteurs de la filière »
Sébastien Ramade, producteur fermier de Saint-nectaire vient d'être élu président de l'Interprofession du Saint-nectaire (ISN) et…
Betteraves
Quelles cultures après la betterave ?
Les ex-betteraviers de la Limagne étudient avec leurs partenaires techniques les productions alternatives à la betterave ayant à…
Patrick Bénézit : « Une PAC qui maintient des agriculteurs nombreux et qui créé de l’économie »
Patrick Bénézit, agriculteur dans le Cantal et président de la Copamac¹, milite pour une PAC économique garante de la diversité…
Irrigation
Plan de relance et aléas climatiques : comment obtenir une aide ?
Le plan de relance agricole du gouvernement soutient les investissements d’équipements d’irrigation. Mais avant de déposer une…
Maître d'apprentissage et son apprentis
Phytos : ce que la séparation de la vente et du conseil a changé au 1er janvier
Les dispositions de la loi Egalim sur la séparation vente/conseil en phytos sont entrées en vigueur au 1er janvier 2021. Éléments…
Champs de blé face au Puy-de-Dôme
Surfaces et rendements céréaliers en baisse
En moins de cinq ans, le département du Puy-de-Dôme a perdu près de 8 000 ha de cultures, résultat d'une déprise agricole forte,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole