Aller au contenu principal

Vin
La fédération viticole du Puy-de-Dôme accueille 4 nouvelles recrues

Vendredi 31 mars, lors de son assemblée générale, la Fédération viticole du Puy-de-Dôme faisait le point sur les chiffres de 2022 et décortiquait les aides financières existantes.  

Raisins

Le vendredi 31 mars, les adhérents et partenaires de la Fédération viticole du Puy-de-Dôme se réunissaient à Saint-Bonnet-près-Riom pour assister à son assemblée générale. L’occasion de présenter 4 nouveaux installés ayant rejoint la fédération, de faire le point sur les chiffres 2022 et d’évoquer les subventions existantes.

Subventions

Plusieurs subventions ont été mises en place pour soutenir les installations et accompagner l’adaptation de la filière face aux dérèglements climatiques. Le FEADER, annonce ainsi attribuer une aide aux investissements matériels permettant la diminution de la pression des désherbants sur l’environnement (aire de lavage, matériels de désherbage mécanique, épandage d’engrais verts). « Avec des aides pouvant couvrir jusqu’à 40% du coût des matériels pour les jeunes agriculteurs, le FEADER affiche une volonté forte d’aider les nouveaux installés » précise Benoît Fesneau.
Au niveau régional, les aides pourront couvrir jusqu’à 70% des investissements faits par les jeunes agriculteurs, installés en bio, dans des matériels de protection des cultures (tours antigel, filets anti-grêle). Dans le cadre de son plan régional filière vin, la région AuRA propose également une aide à la plantation pour les jeunes agriculteurs et nouveaux installés, avec un forfait de 4 000 € par demande pour des plans certifiés.

Nouvelles recrues

La fédération compte parmi ses rangs 29 caves particulières et 53 vignerons de la cave coopérative de Desprat Saint-Verny. Récemment, quatre nouveaux installés ont rejoint les effectifs de la fédération : Claire Freist et Edoardo Veltroni, qui reprennent un domaine à Chalus ; Bastien Migeon, installé à Enval dans le cadre d’une opération d’appellation avec reprise de foncier agricole ; Jérôme Dufour, installé à Saint-Germain-Lembron et associé à David Pélissier pour la partie commerciale ; Elsa Provenzale, installée aux Martres-de-Veyre avec son compagnon, suite au rachat du domaine de Marc Pradier.
Un autre volet du plan régional concerne l’œnotourisme, « tout projet d’aménagement adossé à un projet œnotouristique verra son taux d’intervention bonifié » rapporte l’animateur de la fédération. Enfin, un contrat récemment signé par le Conseil départemental pour soutenir l’installation des jeunes agriculteurs, toutes filières confondues, comprend un accompagnement spécifique à la filière viticole, en cours de validation. « Le Département s’engage à accompagner la rénovation des parcelles (ceps manquants, palissages, plantations nouvelles…) » se réjouit Benoit Fesneau, « c’est une aide rare et précieuse ! ».

Projets en cours

La cartographie des terroirs volcaniques, lancée par Vinora en collaboration avec le syndicat des Côtes d’Auvergne, continue de se développer. « Le but est de caractériser 750 ha de vignes d’ici 10 ans. Dans un contexte de changements climatiques, il est important de bien connaître les typologies de sol de notre territoire. Nous devons identifier les terroirs les plus adaptés afin d’éviter les erreurs de plantations, qui peuvent coûter très cher ! » souligne l’animateur de la fédération.
Par ailleurs, l’opération de parrainage du Clos des Amoureux, qui permet à qui veut de parrainer un cep du Clos en échange d’une caisse de vin, se poursuit. Pour continuer de valoriser les Côtes d’Auvergne auprès du grand public, la fédération sera présente lors de différentes manifestations (SIA, Sommet de l’élevage, foire de Cournon, Sirha à Lyon…). 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Une promenade de 8 km aux côtés des brebis était organisée pour sensibiliser le grand public aux intérêts du pastoralisme.
La Ferme de Sarliève crée du lien grâce à ses brebis
Dimanche 14 mai, la ferme de Sarliève organisait une transhumance citoyenne et inaugurait ses tunnels dédiés au stockage et à…
Christine Valentin et Patrick Bénézit, respectivement président du Sidam et de la Copamac, qui regroupent les organisations agricoles du grand Massif central.
Une feuille de route pour que l’élevage dure
Quel élevage à l’horizon 2040 ? En quoi les modèles du Massif central sont-ils par nature durables ? Les professionnels agricoles…
"Trop c'est trop !"
La profession départementale réagit aux déclarations de la Cour des Comptes sur l'élevage bovins.  
Les filles de Bonnefont : une équipe de championnes !
Les filles de Bonnefont sont championnes de France !
Supporteurs et visiteurs ont participé en nombre au championnat de France de rugby des lycées agricoles du 11 au 13 mai. Un…
Claude Font, Richard Randanne et Michèle Boudoin lors de la réunion.
Pour Claude Font, « le plan loup est un échec »
Le mercredi 17 mai avait lieu une réunion d’informations sur la prédation dans le Puy-de-Dôme et au-delà, animée par la direction…
Homme tenant un fromage
Lait cru, la potion magique de l'immunité ?
Dans le viseur de l'ANSES qui ne recommande pas sa consommation aux enfants de moins de 5 ans, le lait cru cache pourtant un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole