Aller au contenu principal

Production  laitière
La FDPL soucieuse quant à l’avenir de la production laitière

Les prix du lait ne couvrent toujours pas les charges des exploitations agricoles et les exploitations sont sur la corde raide.

La FDPL est soucieuse quant à l’avenir de la production laitière sur le  département.

La fédération départementale des producteurs de lait tenait un conseil d’administration la semaine dernière.  Thierry Chirol, son président, a tenu à faire un tour d’horizon des récoltes déjà effectuées et des prévisions pour les semaines à venir. La quasi-totalité des premières coupes ont été effectuées, exceptées dans les hauteurs du Sancy. Les résultats sont très aléatoires, avec, dans certains secteurs du département, des rendements proches de la normale (le Vernet la Varenne et la Vallée de l’Ance) et ailleurs des récoltes un peu moins quantitatives et qualitatives (sur le secteur de Thiers ou dans le nord Combrailles).  Ces constats posés, tous les administrateurs déplorent le manque d’eau sur le département. Les conséquences sont déjà visibles. Certains exploitants n’ont pas pu labourer pour implanter des maïs. Ces mêmes maïs, quand ils ont pu être semés, ne sortent pas. Les orages sont très localisés et avec de faibles précipitations. À cela s’ajoute des gelées dans certaines zones du département.

Des trésoreries affaiblies

Aux aléas climatiques s’adossent la hausse des charges sur les exploitations. Les prix continuent de flamber et malheureusement les payes de lait, même si ces dernières ont tendance à augmenter, ne couvrent toujours pas ces charges. D’après un rapide calcul, la hausse des prix du lait ne couvre que la hausse des concentrés. Les trésoreries sont donc au plus mal.
La collecte de lait française s’en ressent. Elle est toujours en repli en avril (7ème mois consécutif). Sur le 1er trimestre 2022, ce repli se chiffre à 1,2% par rapport 2021. De plus, les marchés des commodités laitières ont évolué de manière divergente depuis quelques semaines. La dynamique haussière du cours de la poudre de lait écrémé a été stoppée à la mi-avril (-370 € en 4 semaines, en raison notamment des confinements chinois). Le cours du beurre a poursuivi sa hausse (calcul CNIEL) pour approcher les 6 780 € (+71%/2021).
Malheureusement, la décapitalisation du cheptel se poursuit. La FDPL est soucieuse quant à l’avenir de la production laitière sur le département. Il faut réellement que les nouvelles négociations commerciales aboutissent et que les hausses se fassent sur les prix payés aux agriculteurs pour toutes les entreprises, coopératives ou privées !

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Les éleveurs du syndicat Aubrac des Volcans sur le ring confectionné en partenariat avec les élèves du lycée du Breuil-sur-Couze.
L'Aubrac a fait le show au château du Breuil !
La 20ème édition de la compétition départementale Aubrac a rassemblé une centaine d'animaux et attiré plus de 600…
Une équipe de professionnels et de techniciens au complet pour organiser le concours départemental Salers du Puy-de-Dôme version 2022
#salers2022, une belle réussite !
Samedi 27 août, c’était au tour de la commune d’Ardes-sur-Couze d’accueillir le concours départemental Salers et de mettre en…
Le 8 septembre, la coopérative a inauguré son nouveau moulin dans la plaine de Saint-Ignat, en présence de nombreuses personnalités politiques locales.
Limagrain inaugure son nouveau moulin
Limagrain a inauguré son nouveau moulin à blé à Saint-Ignat, après plus de deux ans de travaux et 24 millions d'euros d'…
L’Aubrac présente son fleuron dans le Puy-de-Dôme
Le 10 septembre prochain, le syndicat Aubrac des volcans vous donne rendez-vous au lycée agricole du Breuil-sur-Couze pour le…
De gauche à droite : Gilles Flandin et Damien Bonaimé, respectivement président et directeur de la Safer Auvergne-Rhône-Alpes.
La Safer Auvergne-Rhône-Alpes présente sa feuille de route 2022-2028
À l’occasion de la rentrée 2022, la Safer Auvergne-Rhône-Alpes a présenté sa feuille de route pour les années à venir. Gilles…
Bouteille de lait
Prix du lait : à la recherche de plus de visibilité
La juste rémunération des producteurs de lait est toujours au cœur des combats de la Fédération des producteurs de lait du Puy-de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole