Aller au contenu principal

Sodiaal
La coopérative atteint ses objectifs malgré un contexte difficile

La section Auvergne-Limousin de la coopérative laitière Sodiaal a tenu son assemblée générale, en début de semaine, au Breuil-sur-Couze, dans le Puy-de-Dôme.

De gauche à droite : Damien Lacombe, membre du bureau de Sodiaal, Gérard Chantel, président de la section Auvergne Limousin et Yves Soulhol directeur de Sodiaal Auvergne-Sud-Ouest

Après une année 2007, durant laquelle les cours mondiaux du lait ont atteint des sommets, 2008 a marqué le retour à la réalité. La baisse des cotations des produits industriels conjuguée à l'augmentation du prix du lait a entraîné une hausse du coût des excédents sans précédent. Ce phénomène s'est combiné à une hausse des stocks et un ralentissement de la consommation des produits de grande consommation (PGC) pour conduire à un début d'année 2009, qualifié par les responsables de Sodiaal de «catastrophique». Le groupe, qui tiendra son assemblée générale plénière, le 4 juin prochain, à Metz, organise actuellement ses assemblées générales de section. Ainsi, la semaine dernière, les producteurs des régions Auvergne et Limousin se sont retrouvés au lycée agricole du Breuil-sur-Couze dans le Puy-de-Dôme.
Au programme, un bilan de l'activité de la coopérative laitière et de ses filiales, mais aussi un débat autour du prix du lait, alimenté notamment par les explications de Frédéric Chausson, directeur du développement coopératif chez Sodiaal (voir ci-dessous).

Volumes stables

2008 a vu la mise en place effective de Sodiaal Union, qui demeure la première coopérative laitière française en nombre de producteurs et en litrage collecté. A l'intérieur, du groupe, la grande région Auvergne-Sud-Ouest, elle-même divisée entre trois sections distinctes, restent la plus grande et la plus peuplée en termes de producteurs.
L'Auvergne, le Limousin, le Tarn, la Lozère, l'Aveyron et le Sud-Ouest comptent ainsi 22.385 producteurs de lait adhérents à la coopérative, pour un litrage moyen de 203.000 litres. En 2008, la collecte est restée stable dans cette grande région, alors que dans toutes les autres régions de collecte du groupe, elle a augmenté.
« Nous avons constaté une forte déprise dans le Sud-Ouest », a commenté Yves Soulhol, directeur de Sodiaal Auvergne-Sud-Ouest. Près de 177 millions de litres de lait ont été collectés auprès des producteurs d'Auvergne et du Limousin, en 2008. Le prix du lait payé au producteur a augmenté en moyenne, toujours en 2008, de 49 €/1.000 litres.

Collecte

Dans ses priorités, la coopérative s'attache à améliorer ses performances de collecte. En 2008, elle a ainsi augmenté de 2,7% sa densité de collecte, pour atteindre 114 litres de lait collecté au km. La productivité a, elle aussi augmenté, de l'ordre de 8%. Concrètement, 2.421 litres de lait sont collectés toutes les heures par Sodiaal. « Notre but est d'amener le lait à l'usine la plus proche de nos entreprises, ce qui implique des accords de collecte», a précisé Yves Soulhol. Cette disposition est selon lui d'autant plus indispensable pour la collecte sélective des laits AOC : «nous ne pouvons pas passer à côté des accords de collecte, car c'est grâce à eux que nous arriverons à ne pas trop surenchérir le coût de l'AOC ».

 

D'un sujet à l'autre 

- Comalait : Depuis le 1er septembre, Sodiaal, via sa filiale Orlait a repris à 100 % la collecte laitière de Comalait à Saint-Yorre dans l'Allier.

- Yoplait : La marque est détenue à 50 % par Sodiaal et face aux rumeurs sur la vente éventuelle des 50 % restants (détenus depuis 2002 par le fonds PAI), Damien Lacombe, membre du bureau de Sodiaal s'est voulu prudent, rappelant toutefois « que si effective ment les 50 % des parts de Yoplait venaient à être vendues, la coopérative Sodiaal serait très attentive, dans la mesure où la marque représente une part importante du chiffre d'affaires du groupe ».

- Nutribio : Société née du rapprochement entre les sociétés Sodiaal Indutrie du groupe Sodiaal et Cofranlait du groupe Entremont Alliance, Nutribio a débuté ses activités en janvier 2008. Elle est spécialisée dans la production et la commercialisation de laits infantiles en poudre, produits diététiques et ingrédients laitiers élaborés.

- Oui aux petits producteurs ! : Au printemps 2008, Sodiaal a misé sur ses spécificités coopératives en lançant un lait « solidaire », baptisé « Oui aux petits producteurs ». Ce lait est produit sur des exploitations familiales du Massif central (Monts du Forez et du Pilat), en cours de conversion à l'agriculture biologique. Au démarrage, seize exploitations étaient concernées, à terme d'autres devraient être concernées.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout L'Auvergne Agricole

Les plus lus

Alexandre Maffre est l'un des 20 céréaliers de Limagne a produire de la luzerne pour les producteurs de Saint-nectaire.
De la luzerne de Limagne pour les producteurs AOP de montagne
Les céréaliers de Limagne cultivent de la luzerne pour les éleveurs de montagne : le projet audacieux est porté collectivement…
Le secteur du Sancy a vu sa fréquentation touristique bondir cet été.
«Les touristes ont visité l'ensemble du Sancy »
Le Sancy a été plébiscité par les touristes étrangers et locaux durant l'été. Luc Stelly, directeur de l'Office du tourisme…
Rendez-vous jeudi 24 septembre dès 9 h 30 à l’INRAE de Laqueuille (Les Fumades), inscription au 04 73 65 92 69.
11ème édition de l’Herbe de nos Montagnes, jeudi 24 septembre à l’INRAE de Laqueuille
L’Herbe de nos Montagnes illustre la dynamique entre la recherche, le développement et les agriculteurs autour du thème de l’…
Déclaration de ruches - Campagne 2020
Chaque année, les apiculteurs sont invités à déclarer leurs colonies d'abeilles auprès de la DGAL du 1er septembre jusqu'au 31…
Jérôme Aubert, président de Sodiaal  section Nord  Massif central, sur son exploitation.
Sodiaal multiplie les investissements en 2019
L'assemblée générale de la section Nord Massif central de Sodiaal, statuant sur l'activité 2019, s'est tenue mercredi 9 septembre…
Thomas Pannetier et Stéphanie Seguin devant une rangée de tabac Brun. Variété rustique, le Brun demande peu d’eau. Il possède une haute teneur en nicotine. Son stockage et séchage sont simplifiés.
Le tabac aussi mise sur le haut de gamme
Malgré les bouleversements qui ont impacté la filière tabacole ces dernières années, les planteurs du Puy-de-Dôme et de l’Allier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site de l'Auvergne Agricole
Consultez les revues de l'Auvergne Agricole au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Auvergne Agricole